Vœu au Conseil pour le respect d’un délai de carence pour l’attribution de nom de lieux parisiens

Ce vœu, ce n’est pas le premier que nous déposons en ce sens au Conseil de Paris, vise à poser un nouveau cadre concernant les attributions de noms à des rues, édifices, marchés ou jardins publics parisiens.

 Nous avons beaucoup d’exemple dans le passé au cours desquels nous avons assisté à une course à la dénomination, procédé de mon avis assez macabre, consistant à demander la dénomination d’un lieu au nom d’un personne à peine enterrée.

 J’ai en mémoire le regretté Aimé Cesaire pour lequel je crois 3 maires d’arrondissement déposaient, au même conseil de Paris, une demande d’attribution de nom d’un édifice public, dans leur arrondissement.

 Nous suggérons également, et c’est d’ailleurs une recommandation du Ministère de l’Intérieur, de ne pas attribuer de nom de lieu à des personnes vivantes.

 Voilà mes chers collègues, le sens du vœu que nous proposons, nous souhaitons anticiper toute récupération politique que pourrait donner lieu la disparition de grandes personnalités ayant marqué l’Histoire de Paris.