Intervention – Voie réservée sur les autoroutes franciliennes

 

 

Au groupe RGCI, nous nous réjouissons de voir cette délibération proposée à notre Conseil. La question de la gestion des flux importants de véhicules dans nos rues, sur le périphérique et, ici, nos autoroutes, constitue un sujet important et complexe.

 L’objectif d’une régulation intelligente, juste et incitant aux bonnes pratiques, avec l’ambition de réduire la pollution, est une démarche qui nécessite du temps et de la concertation. Nous avions par un vœu concernant le plan de préparation des futures voies réservées, interpellé l’exécutif en mai dernier.

 Nous demandions alorsque la Ville soutienne le principe de l’expérimentation d’une voie réservée aux bus, taxis, covoiturage et véhicules hybrides sur une fraction du périphérique. Nous demandions également que soit lancée une étude d’impact sur la qualité de l’air et de circulation qu’amènerait une mesure similaire sur l’ensemble du périphérique parisien.