Présentation du voeu « 200 lieux pour le street art »

Madame la Maire, mes chers collègues,

Paris regorge d’opportunités permettant d’embellir notre quotidien et même parfois de l’adoucir. Notre ville constitue un vivier exceptionnel d’artistes et de créateurs qui sont en constante recherche d’espaces permettant la pratique de leur art. Le street art, qui consiste à peindre, coller, dessiner des œuvres originales sur des murs ou supports urbains, se développe de manière très importante à Paris. Et c’est une bonne chose. Le street art a évidemment une première vocation qui est artistique. Mais il est devenu plus qu’une simple forme d’art.

Développement du lien entre les habitants, animation de nos quartiers, respect de l’espace public et même sentiment de sécurité : l’art urbain a vocation à inciter, dans la ville, à l’échange, à l’écoute, au partage.

Nous avons rencontré des collectifs d’artistes : ils sont habités d’une démarche artistique mais également citoyenne tout à fait intéressante que nous devons encourager. Les collectifs d’artistes sont demandeurs d’espaces où ils pourraient pratiquer en toute quiétude, sans causer de dommages et sans risquer de poursuites : l’exemple récent de l’artiste Monsieur Chat, poursuivi par la RATP, nous interpelle d’ailleurs tous.

Cela ne doit pas nous empêcher à faire preuve de fermeté face à ceux qui dégradent et abiment le mobilier urbain par des graffitis qui n’ont rien d’artistique ou par de l’affichage sauvage.

La démarche participative amorcée par la ville sur les lieux à végétaliser et plus récemment le budget participatif montrent le goût de plus en plus prononcé des parisiennes et des parisiens pour la participation citoyenne. Par ce vœu, les élus de mon groupe demandent que la ville adopte une démarche similaire à celle utilisée pour les « murs végétalisés », afin d’identifier cette fois ci 200 lieux, murs ou supports urbains, qui pourraient être utilisés pour la pratique du street art.

Je sais la ville pleinement mobilisée pour faire vivre l’art urbain. C’est pour toutes ces raisons, mes chers collègues, que je vous invite à donner un avis favorable à ce vœu.