Notre intervention en faveur de l’interdiction de la publicité au sol

Monsieur le Maire, mes chers collègues,

Nous avons été alerté par un certain nombre de nos collègues élus, notamment dans les 2eme et 11eme arrondissement, du phénomène de plus en plus important de « tag au sol » ou « tag sur trottoir ».

Ces tags, je parle de ceux qui sont permanents, pullulent dans certains quartiers parisiens. Beaucoup ne sont pas effectués à base de craie mais de peinture permanente. Ils peuvent contenir des produits portant atteinte à l’environnement comme des acides ou des solvants. Pour leur nettoyage, ils mobilisent les services de propreté et constituent donc un coût pour la ville.

Ce vœu a donc pour but que la ville se saisisse du sujet et interdise ce type de publicité commerciale sur nos trottoirs. C’est une démarche à la fois écologique, une démarche d’amélioration de notre cadre de vie, de respect de l’espace public et aussi, de bonne gestion nos deniers publics.

Voilà mes chers collègues les raisons de notre démarche.