Vote en faveur du budget primitif 2015, pour une Ville ambitieuse et dynamique!

Madame la Maire, mes chers collègues,

La construction d’un budget, est le moment de fixer le cap de l’action municipale, en faisant, c’est la règle du jeu, des compromis au service de l’intérêt général. Beaucoup de choses ont été dite hier. Nous, au groupe RGCI, nous pensons que ce budget est porteur d’ambition.

Nous avions formalisé nos demandes par des amendements: ces demandes ont été prises en compte par l’exécutif, concernant le soutien aux associations, l’affichage de libre expression, et l’observatoire parisien de la laïcité.

Investir à un tel niveau c’est porter une ambition sur le long terme et c’est un gage, je le crois, de sérénité et de confiance. Cette démarche nous oblige à faire preuve de méthode dans nos prises de décision et dans leur exécution. Au nom des élus de mon groupe, je souhaite réaffirmer que la dette n’est pas un non-sujet : la dette qui augmente pèsera immanquablement, à un moment ou à un autre, sur les générations futures. C’est une réalité.

Il nous faut aussi, c’est un chantier, adapter au mieux notre service public aux pratiques et évolutions des parisiennes et des parisiens : c’est un enjeu crucial pour notre municipalité J’appelle de nouveau à la nécessité, au-delà du budget 2015, de porter des projets emblématiques, marquants, audacieux, qui n’apparaissent pas encore et qu’il nous faut vite impulser.

Nous devons collectivement marquer la mandature d’empreintes durables, ce que nous faisons avec le logement et la transition énergétique par exemple. Mais il nous faut le faire aussi avec des projets directement visibles des parisiennes et des parisiens. C’est là un double processus que nous devons absolument enclencher.

En tant que groupe membre de la majorité municipale, soucieux d’une ville qui se modernise et avance tout en restant solidaire nous nous reconnaissons dans ce que fixe le budget de la ville de Paris pour 2015. Aucun de nos engagements n’est renié, certains sont mêmes déployés très fortement. C’est pour toutes ces raisons que les membres du groupe « Radical de Gauche, Centre et indépendants » voteront unanimement le budget primitif qui nous est aujourd’hui présenté.