Poids lourds polluants : il n’y aura pas de contrôle systématique

le parisienLe 1er juillet, les poids lourds et les cars de tourisme mis en circulation avant 2001 ne pourront plus rouler dans Paris. A l’approche de cette échéance, comment la préfecture de police va-t-elle faire respecter cette interdiction qui vise à lutter contre la pollution? Le problème a été soulevé hier, lors des questions d’actualité par le groupe radical de gauche, centre et indépendants. « Compte tenu des charges qui pèsent sur les policiers parisiens, il n’est pas possible d’envisager le contrôle individuel des certificats de circulation » a prévenu le préfet de police Bernard Boucault. « Un contrôle efficace nécessitera le mise en place d’un système d’identification simple et visible des véhicules polluants, pour mettre en oeuvre les dispositions de la loi sur la transition énergétique dans les zones à circulation restreinte« , a ajouté le haut fonctionnaire.

Des vignettes de couleur

Les vignettes de couleur devraient être opérationnelles d’ici la fin de l’année. En attendant, seuls des contrôles inopinés seront effectués. « En lien avec la Ville, la préfecture de police a accru ses contrôles des cars de tourisme. D’autres opérations sont prévues dans les semaines qui viennent« , a prévenu Bernard Boucault. Cette promesse de mobilisation n’a pas convaincu Jean-Bernard Bros, le président du groupe PRG qui dénonce « une improvisation totale » à l’approche de l’entrée en vigueur de l’interdiction de circuler des poids-lourds et des cars les plus polluants? « C’est bien de prendre des décisions. Mais comment on fait pour les appliquer? »

article Le Parisien 28 05 15

Christine Henry, le Parisien, édition du 28 mai 2015