Nouveaux critères pour l’accès aux cours municipaux d’adultes

Madame la Maire, mes chers collègues,

Les cours municipaux constituent une formidable offre de service pour les parisiennes et les parisiens. Dispositif unique en France, il accueille près de 28.00 auditeurs chaque année qui accèdent ainsi à des cours très variés et très prisés.

Depuis la remunicipalisation démarrée en 2007, le service s’est fortement orienté vers les demandeurs d’emploi.

Nous partageons cet objectif, qui nous paraît répondre à une demande forte de formation de qualité. Doté d’un budget conséquent de 9 millions d’euros, les impératifs de bonne gestion nécessitaient également un changement d’orientation. La qualité de cette offre peut notamment se juger aux milliers de parisiens qui souhaitent s’y inscrire chaque année.

Mais, quelque part victimes de ce succès, certains enseignements voient une demande d’inscription largement supérieure à l’offre proposée. Certains parisiens se voient systématiquement refuser leur candidature.

Il semblerait ainsi, tout en gardant la priorité de la réinsertion professionnelle, que de nouveaux critères de sélection puissent être introduits afin de permettre au plus grand nombre de profiter des cours municipaux.

Ainsi, nous proposons par ce vœu que la Ville de Paris engage pour les cours les plus demandés par les candidats, un renouvellement d’une année maximum au sein du même enseignement.