Tribune du groupe Radical de Gauche du 3ème arrondissement

Journal 3eme mai 2015

Le Conseil de Paris a voté en mars un plan égalité femmes- hommes. Loin des idées reçues, le constat des inégalités rend encore plus que nécessaire cet engagement. Si depuis plusieurs décennies, les textes législatifs ont consacré la volonté d’un respect de l’égalité femmes-hommes, dans de nombreux domaines, le combat doit continuer, car le traitement réservé aux femmes est insatisfaisant.

Dans le monde professionnel, les femmes gagnent moins que leurs homologues masculins et les postes de direction leur sont plus difficiles d’accès. En séance du Conseil de Paris, j’ai ainsi proposé qu’une attention soit portée dans l’attribution des postes de direction des institutions culturelles majoritairement confiés à des hommes. Les femmes ont autant de compétences, la nomination de deux directrices à la tête du Carreau du Temple nous le prouve.

L’espace public est encore un lieu trop masculin. Urbanisme mal adapté, harcèlement de rue et dans les transports, de grands chantiers s’ouvrent pour que les femmes se sentent à leur place dans ces espaces. Parmi les réponses à apporter, une meilleure mixité des jurys d’architectures permettrait de développer une nouvelle vision de la Ville adaptée à tous. Mon engagement au service des parisiennes et des parisiens ne faiblira pas en ce domaine.

Laurence Goldgrab
GROUPE RADICAL DE GAUCHE

Le 3roisième – édition de mai-juin 2015