Vœu relatif aux voies de circulation dédiées sur l’A1 et l’A6

Madame la Maire, mes chers collègues,

En avril dernier, une voie réservée aux bus et taxis a été mise en place sur des fractions de l’A1 et de l’A6. Nous nous étions à l’époque réjouis de cette mesure. Notre groupe est engagé sur la question depuis le début de la mandature et avait d’ailleurs déposé un vœu pour une telle voie sur le périphérique.

Mais le 7 juin dernier, suite à une saisine en justice d’une fédération de VTC, l’usage de la voie réservée de l’A1 a été suspendue pour « atteinte au droit de la concurrence ».

J’ai évoqué hier lors des questions d’actualité, l’intérêt que la ville de Paris aurait à soutenir les entreprises de véhicules de tourisme avec chauffeur et à leur ouvrir l’accès à ce type de dispositif. En effet, les VTC sont de plus en plus utilisés et plébiscités par les parisiens mais aussi par les visiteurs, en raison notamment de la qualité de leur service.

Nous regrettons bien sûr la décision de suspension de la voie réservée, mais nous demandons par ce vœu que la Ville apporte son soutien à la fédération de VTC.

Il nous faut interpeller la préfecture afin que soit rédigé un nouvel arrêté permettant la remise en usage rapide d’une voie réservée aux taxis, bus et VTC sur l’autoroute A1, et que la voie réservée de l’A6 soit maintenue dans les mêmes conditions.

Paris doit prendre ses responsabilités sur un sujet sur lequel l’attente des habitants est forte.