Budget primitif 2016 – Explication de vote du groupe RG-CI

Madame la Maire, mes chers collègues,

Le budget primitif 2016 fixe le cap de l’action municipale, en faisant des compromis au service de l’intérêt général. Mais ces compromis n’empêchent pas des ambitions fortes pour l’avenir de Paris.

Notre groupe a souligné ce que signifiera pour les parisiennes et les parisiens un tel engagement.

C’est tout d’abord des services publics efficaces. Il nous faut ainsi, c’est un chantier, s’adapter au mieux aux évolutions des pratiques des parisiennes et des parisiens. Et je pense particulièrement aux horaires d’ouverture de l’administration municipale. C’est un enjeu crucial pour notre collectivité.

La responsabilité de la Ville était aussi de répondre aux conséquences des attentats, de savoir travailler pour répondre aux attentes et aux inquiétudes des habitants. Je crois que l’engagement en ce sens est fort.

Notre bonne santé financière signifie également que nous pouvons mener une politique d’investissement sans précédent, notamment pour les quartiers populaires de Paris.

Investir à un tel niveau c’est porter une ambition sur le long terme et c’est un gage, je le crois, de sérénité et de confiance.

Nous devons collectivement marquer la mandature d’empreintes durables, ce que nous faisons avec le logement et la transition énergétique par exemple. Mais il nous faut le faire aussi avec des projets directement visibles des parisiennes et des parisiens.

Au nom des élus de mon groupe, je souhaitais aussi exprimer une vigilance sur la dette car elle pèsera immanquablement, sur les générations futures. Nous devons être vigilants.

Nous avons voulu aussi porter des propositions dans une perspective de bonne gestion pour que notre collectivité s’adapte au mieux aux évolutions.

En tant que groupe membre de la majorité municipale, soucieux d’une ville qui se modernise et avance tout en restant solidaire, nous saluons le budget primitif 2016. Nous respectons nos engagements et nos ambitions.

Pierre-Mendès France disait « Gouverner c’est choisir ». Et les choix faits par l’exécutif sont la preuve de ses capacités à maintenir notre ville vers le bon cap, celui d’un service de qualité, de proximité et de sécurité rendu aux parisiennes et aux parisiens.

Les membres du groupe « Radical de Gauche, Centre et indépendants » voteront unanimement le budget primitif qui nous est aujourd’hui présenté.

Je vous remercie.