Création d’un observatoire parisien des ondes – notre intervention en séance

Madame la Maire, mes chers collègues,

Les ondes présentent-elles un risque pour la santé? La polémique est récurrente. L’inquiétude des citoyens, croissante. Et, les réponses des scientifiques divergentes. Difficile d’y voir clair !

Paris est fortement engagée dans la lutte contre toutes les pollutions. Cette question réunit déjà de  nombreux acteurs, et les collectivités ont un rôle à jouer. Paris peut montrer la voie, notamment à travers la proposition faite aujourd’hui d’étudier la création d’un Observatoire Parisien des ondes.

Il est nécessaire de mettre en place des systèmes de mesures de surveillance du risque. L’absence de données est réelle et nos modes de consommation des techniques de communication évoluent rapidement. En effet, l’exposition aux ondes électromagnétiques vient de nos multiples usages des téléphones portables, du Wi-Fi ou encore de la domotique. Et tous ces objets ont une place considérable dans nos quotidiens.

Si la question du danger des ondes électromagnétiques est d’actualité, il n’en est pas moins nécessaire de la traiter avec pragmatisme. Les enjeux économiques sont considérables et les expressions lobbyistes d’un un sens ou dans l’autre variées. Aussi les conflits d’intérêts ne devront ni être ignorés ni sous-évalués dans ce projet.

C’est pourquoi, nous espérons que les missions et les travaux de cet observatoire seront définis de manière précise et efficace par le groupe de travail mis en place.

Le groupe RGCI votera en faveur de la proposition de délibération du Groupe Écologiste de Paris.

Je vous remercie.