Développons un maillage de boites à livres jeunesse à Paris

DidierGuillot

Vœu adopté à l’unanimité du Conseil de Paris

Madame la Maire, Mes chers collègues,

Voltaire disait que la lecture agrandissait l’âme. En effet nous connaissons l’importance de ce loisir, que certains ont même érigé au rang d’art, pour découvrir le monde, l’autre et soi-même. Cette découverte à travers les mots doit être proposée, à tous, dès le plus jeune âge pour devenir un véritable vecteur d’intégration par la culture. Aujourd’hui l’influence de l’origine sociale est encore très importante dans l’accès au livre et à la littérature sous toutes ses formes.

Ainsi, à titre d’exemple, une étude de l’INSEE de 2009, montrait qu’un ménage cadre dépense 70 % de plus que la moyenne en livres et un ménage ouvrier 30 % de moins. Le diplôme et l’origine sociale sont également des facteurs influents. Mais plus globalement, depuis les années 1990, la part du livre dans le budget des ménages recule fortement, et ce, quel que soit la génération. L’accès à la lecture à travers le livre et le plaisir de lire sont donc devenus des enjeux importants auprès des plus jeunes.

Nous savons que la ville investit sur le sujet, que ce soit à travers les bibliothèques municipales ou encore par son effort auprès des librairies parisiennes.

Le vœu du groupe RGCI se veut donc être un complément, en proposant un moyen ludique pour les petits Parisiens pour découvrir la littérature. Il s’agirait de construire un maillage de boîtes à livres sur l’ensemble du territoire parisien, adaptés aux plus jeunes, que ce soit par le design, la taille ou l’emplacement. Nous savons que quelques boîtes existent à Paris, mais nous trouvons que la Ville pourrait aller plus loin.

Le deuxième aspect de ce projet touche à la valorisation de l’espace public pour le rendre accueillant au plus grand nombre. Dans l’esprit de la stratégie parisienne pour l’enfance et les familles, il s’agit de concourir à la construction d’une ville où il fait bon vivre pour les enfants.

Nous sommes bien sûr ouverts sur la forme et les modalités de déploiement du projet. Et nous espérons, mes chers collègues, que voterez en faveur de ce vœu. Je vous remercie