Lutte contre le harcèlement sexuel

Madame la Maire, mes chers collègues,

Le sexisme, les remarques et gestes déplacés n’épargnent aucune sphère de la société ; encore moins la nôtre. En politique comme ailleurs, ces situations sont inacceptables !

Ce n’est pas pour cela que nous nous sommes engagés en politique. Faire de la politique, c’est œuvrer pour l’émancipation de chacun et chacune d’entre nous. Cette idée guide notre engagement quotidiennement. Les multiples affaires de harcèlement et de violences sexistes ne correspondent pas à cette idée de la politique. Elles fourvoient la volonté et le travail des élues et élus, des collaboratrices et collaborateurs, des militantes et militants, et toutes celles et ceux qui agissent quotidiennement avec conviction et éthique pour l’intérêt collectif.

La politique c’est changer le quotidien de tous pour aller dans le sens du progrès. C’est pourquoi, le groupe RGCI apporte tout son soutien à la mise en place d’une politique efficace de lutte contre le harcèlement sexuel à tous les niveaux de notre institution. La meilleure manière de régler le problème du harcèlement sexuel sera d’empêcher son apparition, par des mesures préventives et d’accompagnement les plus efficaces possibles.

Nous saluons enfin la démarche lancée par le groupe des écologistes de Paris qui a permis la réunion de l’ensemble des groupes politiques vers un même objectif, celui de la fin de l’impunité dans les cas de harcèlement sexuel.

Je vous remercie.