Financement des établissements scolaires privés

Madame la Maire, mes chers collègues,

La délibération présentée se conforme aux obligations légales de financement du fonctionnement des écoles privées sous contrat d’association. Si c’est une obligation pour la Ville, nous regrettons l’existence de cette obligation légale qui fait que l’investissement financier est plus important pour les élèves du privé que ceux du public.

Pour nous, parce que l’École publique défend l’intérêt général et non des intérêts particuliers, l’argent public doit être réservé à l’école publique. Le CNESCO dans sa dernière enquête a montré que notre système était le plus inégalitaire des pays de l’OCDE. Il nous faut réellement repenser notre école pour favoriser la mixité et l’égalité des chances. Et le financement de l’enseignement privé ne participe sûrement pas à ces objectifs.

Nous souhaitons également exprimer notre regret du choix fait par la Ville de financer les écoles privées sous contrat simple car nous n’avons aucune obligation en la matière. Ainsi les élus du groupe s’abstiendront sur la délibération et voteront en faveur de l’amendement de Mme Simonnet.

Je vous remercie.