Question écrite sur la lutte contre la radicalisation

Jean-Bernard Bros, président du groupe Radical de Gauche, Centre et Indépendants (RGCI) au Conseil de Paris a adressé une question écrite à la Maire de Paris, Anne Hidalgo sur la question de la lutte contre la radicalisation.

Les attentats terroristes qui ont endeuillé Paris à plusieurs reprises ont mis en lumière dans le débat public, un phénomène jusqu’alors peu évoqué : la radicalisation violente de certains jeunes. Alors que la menace terroriste ne diminue pas, Paris doit prendre toute sa part dans la lutte contre le terrorisme, en développant des dispositifs de prévention. Lutter contre la radicalisation nécessite un processus complexe qui doit impliquer différents acteurs, institutionnels ou associatifs.

La Ville de Paris, au lendemain des attentats, s’était engagée sur plusieurs actions. C’est pourquoi, les élus du groupe RGCI souhaitent que la Maire de Paris les informe des actions menées dans le cadre de la lutte contre la radicalisation.

« Chaque acteur doit prendre sa part. Les collectivités comme Paris, à travers leur réseau d’agents en contact avec le public, ont un rôle à jouer dans le repérage de jeunes et moins jeunes en voie de radicalisation pour éviter les passages à l’acte » explique Jean-Bernard Bros. Ainsi le groupe demande des informations sur les avancées de la Ville de Paris, notamment en ce qui concerne la formation des agents de la Ville, le repérage et le suivi des cas signalés aux instances compétentes.