Création d’un festival gastronomique de cuisine de rue

Intervention de Jean-Bernard BROS, Président du groupe

 Madame la Maire, mes chers collègues,

Peu à peu, s’imposent dans le paysage des grandes métropoles, de nouvelles formes de commercialité grâce à l’innovation d’entrepreneurs privés. C’est le cas de la cuisine de rue. Elle vient compléter depuis plusieurs années les activités traditionnelles de restauration, et anime régulièrement nos rues en participant à l’amélioration du cadre de vie.

S’il est une capitale de la gastronomie, c’est bien notre Ville. Paris, avec ses nombreux artisans, est garante d’un savoir-faire gastronomique et du bien mangé. La cuisine de rue doit participer de cette culture.

Il est vrai que pour accompagner le mouvement, la Ville de Paris a développé plusieurs actions. Je pense tout d’abord aux emplacements réservés aux désormais célèbres foods-trucks. Ils rencontrent un succès certain auprès des Parisiens qui aiment s’y restaurer. De manière plus générale, la cuisine de rue est également à l’honneur avec l’évènement « la rue passe à table » qui se tient à Belleville. Là encore, beau succès de l’opération.

Nous pensons cependant que la Ville peut et doit aller plus loin. Ainsi, au-delà des premières actions entreprises, nous devons trouver de nouveaux moyens de marquer l’attention. C’est pourquoi, nous proposons de positionner Paris en capitale européenne de la cuisine de rue.  Les stands de rues offrent aujourd’hui, en tout cas pour un grand nombre d’entre eux, une qualité gustative et une diversité intéressante. Cette restauration, que l’on peut qualifier de rapide, est aussi une offre économiquement abordable, qui séduit de nombreux publics. Cette nouvelle cuisine de rue est également porteuse de convivialité dans nos rues et encourage l’entrepreneuriat. Les frais de démarrage sont en effet moindres que pour un commerce traditionnel.

Enfin, nous pensons que c’est une manière d’amener les habitants de tous les quartiers à s’approprier ces nouveaux espaces commerciaux autour d’une cuisine originale et innovante. Pour se faire, un évènement marquant doit permettre de promouvoir la cuisine de rue. Notre groupe propose ainsi que chaque année, un festival de la cuisine de rue soit organisé.

Le lieu de ce festival est important.  Paris offre des décors magnifiques pour accueillir l’évènement. Je pense par exemple aux Berges de Seine ou au Bois de Vincennes. Il faudra définir avec les professionnels les lieux adaptés sans rien s’interdire. Il s’agira de proposer aux Parisiens une balade gustative, innovante et surprenante, rendu accessible aux gourmands et gourmets de tous âges.

Stands, food trucks, food bikes et autres triporteurs  pourront participer à ce festival gastronomique de la cuisine de rue dans un espace spécialement aménagé pour l’occasion. Les participants pourront d’ailleurs venir de toute l’Europe, afin de partager les expériences culinaires et les savoir-faire gastronomiques. Nous souhaitons également que des critères écoresponsables, sur la provenance des produits ou encore la gestion des déchets, encadrent la manifestation, et ce, pour la cohérence de notre politique en matière de développement durable.

Enfin, pour clôturer l’évènement, nous proposons que soit remis chaque année un Prix de la meilleure cuisine de rue. Un jury composé de chefs, d’artisans, de bloggeurs et aussi de Parisiens sélectionnés, choisira parmi les participants le lauréat. Ce dernier pourra bien sûr arborer ce titre sur son stand tout au long de l’année.

Si la gastronomie est l’art d’utiliser la nourriture pour créer le bonheur, alors, mes chers collègues mettons-la à l’honneur pour le plus grand plaisir des parisiens !

Je vous remercie.