Paris soutient Alep

Intervention de Jean-Bernard BROS, Président du groupe

Madame la Maire, mes chers collègues,

Depuis des semaines, la situation humanitaire dans la ville d’Alep est catastrophique. Sous couvert d’une libération, ce sont des milliers de civils qui y ont été massacrés. Tirs ciblés sur les hôpitaux, assassinats, famine organisée, les témoignages de l’horreur nous sont parvenus jours après jours.

Nous sommes coupables de ne pas avoir réagi plus tôt. Notre diplomatie a échoué à sauver des milliers de civils victimes de la guerre. Notre diplomatie a échoué aussi à protéger les défenseurs de la liberté et des droits de l’Homme. Il faut saluer ceux qui nous ont alertés : élus de notre assemblée, citoyens, associatifs qui ont inlassablement dénoncés ce qui se passait dans une indifférence quasi-générale. Il faudra rendre hommage à ceux qui ont continué à sauver des vies sous les bombes. Je pense aux casques blancs dont nous avons salués l’engagement en novembre.

Paris soutient Alep. Une réaction simple, symbolique et solidaire d’éveil des esprits face à un drame qui dévaste de trop nombreuses vies. A l’heure de la diplomatie des Villes, Paris s’est engagée. Anne Hidalgo a ainsi exprimé le soutien des Parisiens aux Aleppins ainsi qu’à toutes les victimes du conflit syrien. Et nous la remercions.

Alors qu’une trêve a été déclarée cette nuit, nous espérons qu’elle permettra d’évacuer les civils qui sont encore à Alep Est. Mais ne nous voilons pas la face, de nouveaux combats vont être menés contre d’autres villes encore tenues par les rebelles. C’est donc un engagement sans faille qu’il nous faut exprimer aujourd’hui. Il nous faut agir pour que le drame d’Alep ne se reproduise pas dans les mois à venir.

Et bien évidemment, nous voterons favorablement au vœu de nos amis écologistes. Je vous remercie.