La Sainte-Catherine, une fête qui irrite les radicaux de gauche