Paris perd des habitants : La faute à Airbnb mais pas que !

 

Communiqué de Presse
Groupe « Radical de Gauche, Centre et Indépendants »

Entre 2009 et 2014, Paris a perdu 13.660 habitants, selon les dernières données de l’Insee. Un phénomène en partie lié à l’essor des locations saisonnières type Airbnb mais pas que !

Les élus du groupe Radical de Gauche, Centre et Indépendants souhaitent également pointer un second problème : celui de l’accession à la propriété dans la capitale. En effet, les Parisiens franchissent le périphérique bien souvent lorsqu’ils décident d’accéder à la propriété. Entre 2009 et 2014, la petite couronne a ainsi gagné 137.572 habitants.

Aussi, le chiffre de la perte d’habitants à Paris doit être regardé à côté de celui des prix de l’immobilier : selon Century 21, à Paris, ville la plus chère de France, les prix de l’immobilier ancien ont augmenté de 4,9% en 2016.

« Nous faisons toujours le constat qu’il reste difficile voire impossible pour les jeunes ménages, notamment lorsqu’ils deviennent parents de débourser 8.500 €/m² en moyenne pour l’achat d’un appartement intra-muros » explique Jean-Bernard BROS, président du groupe RGCI.
« 14 arrondissements sur 20 sont concernés par la perte d’habitants et notamment dans nos arrondissements centraux.  La Ville de Paris doit réagir et mieux accompagner les jeunes ménages vers l’accession à la propriété dans notre capitale ».