Affichage publicitaire à Paris : Monsieur Decaux, faites de la place aux TPE-PME !

 

Communiqué de Presse
Groupe « Radical de Gauche, Centre et Indépendants »

 Alors que les conseillers de Paris doivent débattre de l’attribution du marché du « mobilier urbain d’informations » à l’entreprise SOMUPI, filiale de JC Decaux et seule candidate, les élus du groupe Radical de Gauche, Centre et Indépendants (RGCI) souhaitent que le contrat de concession prévoit une clause tarifaire permettant de réserver un affichage, à tarif préférentiel, pour les TPE-PME.

Depuis 2014, les élus du groupe RGCI rappellent constamment la nécessité de  développer tous les outils nécessaires au soutien des entrepreneurs, et notamment des TPE/PME. Dans cette optique, les élus du groupe avaient déjà présenté un vœu pour un « Small Business Act », adopté à l’unanimité du Conseil, qui prévoyait un meilleur accès aux marchés de la Ville.

 « Le tissu économique des TPE et PME est essentiel au dynamisme de la capitale. Quand nous pensons à l’importance et au coût de la communication pour une entreprise, poids financier parfois lourd à supporter pour les TPE-PME, nous voyons l’utilisation du service d’affichage dans un tarif préférentiel comme une solution pertinente pour nos plus petites entreprises » explique Jean-Bernard BROS, président du groupe RGCI.