Concours de façades de la Ville de Paris : notre intervention en séance

Proposition de délibération UDI MODEM
Intervention de Didier Guillot

Madame la Maire, mes chers collègues,

Les façades des immeubles parisiens racontent l’histoire de la capitale. Comme le dit le proverbe chinois, « la façade d’une maison n’appartient pas à son propriétaire, mais à celui qui la regarde ». A Paris, le patrimoine architectural et historique est remarquable !

Les façades représentent un vaste terrain d’expression urbaine : les Parisiens ne s’y trompent pas lorsqu’ils lèvent les yeux de leurs petits écrans ! Paris est loin d’être monotone, et elle ne doit pas le devenir. Pour chaque Parisien, il y a toujours un chantier en cours dans son environnement. Aussi, les élus du groupe RGCI accueillent avec un intérêt tout particulier cette proposition de délibération. Nous savons à quel point un concours peut-être la source d’une émulation saine.

Remettre à jour cette pratique de concours de façades de la Ville permettra, comme cela a déjà été le cas par le passé de récompenser des œuvres que l’on peut qualifier d’art.

 Nous voyons dans un tel concours de nombreux objectifs pour notre ville :améliorer le cadre de vie des habitants,valoriser le patrimoine bâti et les maitres d’œuvre,mettre en avant les capacités d’innovation parisiennes, mais aussi renforcer le lien entre les Parisiens et leur ville.

Au-delà de l’aspect architectural, nous pensons que ce concours doit aussi récompenser l’excellence des travaux. Ainsi, un tel concours doit, pour notre groupe, veiller à ce que les œuvres retenues et primées soient d’une qualité irréprochable. En ce sens, je pense notamment aux démarches de développement durable et d’économie d’énergie menées avec des outils novateurs dans des projets de réhabilitation.

Nous devons également veiller à ne pas être restrictifs. Aussi, pourquoi ne pas élargir au maximum à tous les travaux d’embellissements de nos façades et par exemple aux réinterprétations artistiques de certaines d’entre elles.

Savoir apprécier les confrontations de perspectives, des reflets, des lignes brisées et des images sont autant de choses qui nous amènent à nous prononcer pour la proposition de délibération de groupe UDI-Modem. Nous espérons que ce concours permettra de donner un nouveau souffle aux rues parisiennes en leur permettant de vivre au XXIème siècle. Je vous remercie.