Notre voeu pour le lancement d’un concours pour la création de boites à livres

Intervention de Didier Guillot

Madame la Maire, mes chers collègues,

Offrir des livres déjà lus à celui que cela intéresse : voilà une belle action, que certains citoyens, semeurs de petits trésors littéraires, s’amusent à faire dans les rues de nos villes. Les élus du groupe RG -CI ont proposé à notre Conseil d’accompagner cette démarche à travers l’installation de boîtes à livres sur le territoire parisien.

Cette initiative permet le déploiement d’une économie du partage, qui permet de nouveaux échanges entre habitants. La mise à disposition de boites à livres leur donnent une seconde vie et créent de nouveaux liens entre les lecteurs. Il faut d’ailleurs noter que celles existantes rencontrent un certain succès.

Les boîtes à livres, c’est aussi permettre une autre approche du livre, où l’objet est moins sacralisé, mais mieux partagé. Il perd de sa valeur marchande pour reprendre une valeur de lien et de partage par la culture. Enfin, c’est une façon de rendre l’espace public plus agréable. D’ailleurs ces boîtes à livres pourraient se transformer en boites à trocs. Notre groupe est disposé à voir le projet évoluer.

Notre Assemblée s’est toujours prononcée en faveur de cette initiative, ce que nous saluons. Nous pensons donc qu’il est temps de passer au concret. Nous souhaitons qu’avant la fin de l’année ces boîtes à livres soient créées et soient prêtes à être installée.

Et quoi de mieux pour favoriser l’économie du partage que de lancer un appel à idées auprès des parisiennes et des parisiens. Profitons de leur créativité, et innovons sur notre mobilier urbain ! C’est le sens du vœu que nous avons déposé. Nous proposons un deuxième appel à idées auprès des écoles primaires parisiennes pour la création de boîtes à livres « jeunesse », à destination des jeunes publics.

« La lecture agrandit l’âme » écrivait Voltaire. Aussi nous espérons que ces boites à livres, modestement mais surement, pourront agrandir un peu l’âme de Paris. Je vous remercie.