Pour la participation de Paris à la « Nuit des étudiants du monde »

Intervention de Didier Guillot

Madame la Maire, mes chers collègues,

La « Nuit des étudiants du Monde » est une série d’événements festifs et culturels organisés dans de nombreuses villes de France. Elle permet, chaque année, aux villes universitaires de souhaiter la bienvenue aux étudiants étrangers qui viennent y séjourner pour leurs études.  C’est un événement national relayé dans toutes les grandes villes étudiantes de France. Ainsi, en 2015, la Ville de Paris avait participé à cet événement.

Née d’un projet à Lyon il y a 13 ans, cet événement avait pris une dimension nationale à partir de 2012 grâce à l’Association des Villes Universitaires de France et en réponse à la mobilisation des villes universitaires contre le sinistre épisode de la circulaire Guéant. Paris avait ainsi organisé cet événement d’abord à la CIUP puis dans les salons de notre Hôtel de Ville à l’initiative de Marie-Christine Lemardeley. Cette soirée avait réuni, pour son édition 2016, 22 villes en France. Mais Paris était resté absente de cette édition, alors que c’est la Ville française qui accueille le plus d’étudiants étrangers.

 

Ainsi, nous avons souhaité, par notre vœu, mettre en lumière l’intérêt d’un tel événement pour notre collectivité.

Chaque année, plus de 50.000 étudiants internationaux viennent à Paris pour y étudier. Et ce sont même 100 000 qui viennent dans notre région capitale.

La nuit des étudiants est l’occasion pour chacun d’entre eux de faire des rencontres, de mieux connaître la cité parisienne et de découvrir tout ce que notre ville peut leur proposer. Jeux, concerts, spectacles, visites culturelles, les possibilités sont multiples. Et à Paris, nous avons les équipements nécessaires pour cela !

Dans une ville accueillante et interculturelle, un tel événement fait pleinement sens. Ces étudiants venus pour quelques mois, semaines ou années dans notre pays sont nos meilleurs ambassadeurs. Ils contribuent à la vie intellectuelle et culturelle de Paris mais également à la vie économique de nos territoires

Le but d’un tel événement est de donner le sentiment aux étudiants étrangers qu’ils sont les bienvenus à Paris, de favoriser leur intégration, et de leur donner envie de parler positivement de notre ville. L’enjeu est bien de renforcer notre attractivité. C’est aussi important pour l’image de la France dont la volonté d’être une terre d’accueil est trop souvent remise en cause. Cet évènement est enfin une occasion pour les institutions et associations d’aide aux étudiants parisiennes de communiquer sur leur action. Pour toutes ces raisons, je vous invite, mes chers collèges, à voter ce vœu.

Je vous remercie.