Réinventer Paris 2

Madame la Maire, mes chers collègues,

En début de mandature, la Ville a lancé un appel à projet dénommé « Réinventer Paris ». Si Paris n’a pas été bâti en un jour, nous savons qu’il n’est pas encore terminé, même aujourd’hui. L’objectif de l’appel à projet était donc de susciter l’innovation urbaine sur des sites en reconversion. Ainsi de nombreux espaces ont été soumis à la créativité, à l’inventivité d’opérateurs privés afin qu’ils nous proposent leur manière de voir et de fabriquer la ville.

La réponse a été la mobilisation extraordinaire d’équipes pluridisciplinaires. Proposant de redonner vie à des sites d’exception, l’appel à projet a attiré les plus grandes signatures – architectes, penseurs, artistes – et a permis de faire émerger de nouveaux talents. Les propositions soumises aux jurys de sélection ont démontré des capacités d’innovations et de parti-pris architecturaux spectaculaires. Les projets retenus marquent l’émergence de lieux hybrides, mutualisés et respectueux de l’environnement. Je pense notamment aux propositions sur le périphérique parisien qui offre des perspectives de transformation intéressantes pour l’avenir. L’appel à projets Réinventer Paris fut donc une réussite incontestable. Et c’est fort de ce succès que la deuxième édition a été lancée récemment.

34 sites sont concernés par ce nouvel appel à projet. Sa particularité est de proposer des lieux souterrains : tunnels, stations de métro, parc de stationnements…Car s’il est une ville qui regorge d’une richesse en sous-sol, c’est bien la Ville de Paris. Témoin de l’histoire riche de notre capitale, il existe une ville sous la ville, des lieux secrets, perdus qui excitent notre imagination. Nous connaissons bien sûr les catacombes, dédales issus de la désaffection des anciennes carrières parisiennes. Mais ce sont de nombreux lieux insolites, incroyables et insoupçonnés qui existent sous nos pieds.

Alors peut-être allons-nous perdre un peu de mystère, un peu de poésie en réinvestissant ces lieux secrets. Mais assurément, nous gagnerons en qualité de vie. Les sites proposés constituent des opportunités sans précédentes de réinventer notre ville. Les « Dessous de Paris », voilà le nouvel horizon offert. Les jurys de sélection devront être attentifs à favoriser les opérateurs désireux de renouveler leurs pratiques immobilières, à innover aussi bien sur le plan architectural, mais également économique sociale ou culturelle. Paris est confronté, comme les autres métropoles, à des enjeux importants en termes de transition écologique, d’inclusion des populations et d’une accessibilité plus grande.

Il s’agit donc de faire vivre cette innovation pour mieux répondre à tous ces enjeux. Nous ne pouvons le faire avec de vieilles recettes, ou avec des appels classiques qui condamnerait Paris à l’uniformisation. Concernant la démarche présentée en commission, nous la trouvons adapté aux objectifs de l’appel à projet. Nous sommes tout à fait favorables aux propositions de l’exécutif.

Ainsi, le groupe RGCI salue ce nouveau projet qui changera la face de notre Ville en la tournant résolument vers l’avenir.