Question d’actualité sur la conférence des territoires

Intervention de Jean-Bernard Bros
Conférence des territoires : quelle préparation de la collectivité parisienne ?

Madame la Maire, mes chers collègues,

Le Président de la République, Emmanuel Macron, a confirmé hier lors du Congrès, la création d’une « Conférence des territoires ». Organisée sous l’égide du Premier ministre, cette conférence aura pour objectif de « conclure avec nos territoires de vrais pactes girondins » de décentralisation. Voilà, le mot est posé, et nous prenons acte de cette volonté décentralisatrice, qu’il faudra transformer en acte, notamment à travers des moyens adaptés.

La conférence va permettre de fixer ce cadre de réflexion sur l’ensemble des questions concernant les collectivités : fusions ou regroupements, répartition des compétences, gestion des aides sociales mais aussi éléments budgétaires et moyens alloués par l’État. Il s’agit certes d’une manière d’institutionnaliser une pratique de dialogue déjà initiée avec les collectivités, mais cela permettra un dialogue public plus transparent. L’objectif est bien de conclure des contrats de partenariat plus vertueux afin que notre territoire, comme le territoire national se développe au mieux.

Alors que les contours de la Métropole du Grand Paris ou la fiscalité locale sont remis en question, que les dotations de l’État baissent, que la crise des migrants s’accentue, Paris doit être en première ligne de cette conférence. Son partenariat avec l’État est en effet essentiel à la réussite des projets de notre majorité.

Les premiers échos indiquent qu’elle se tiendra dès le mois de juillet, il faut donc que nous soyons prêts rapidement à porter les sujets parisiens, avec de nombreuses questions qui sont ouvertes.Le groupe Radical de Gauche, Centre et Indépendants souhaite ainsi, dès aujourd’hui, souligner l’intérêt d’ouvrir le débat au sein de notre assemblée sur la stratégie de travail de Paris :

  • Comment allez-vous préparer cette conférence des territoires avec l’ensemble des élus parisiens ?
  • Plus globalement, quelles sont les méthodes de travail que vous envisagez ?
  • Par quels moyens serons-nous associés aux réflexions en cours ?
  • Quels sont les demandes précises que souhaitent porter l’exécutif ?

Vous le voyez, ce sont là une première série de questions, et nous espérons que vous pourrez d’ores et déjà nous esquisser certaines réponses. Je vous remercie.