Question d’actualité : arrêtés anti-alcool à Paris

Laurence GOLDGRAB, Présidente du groupe Radical de gauche, Centre et Indépendants interroge le Préfet de Police sur les arrêtés anti-alcool.

  • Nous le savons, les arrêtés anti-alcool ne sont pas pris au hasard. Ils sont motivés par des rapports de police et font suite à des plaintes. Aussi, quelle est l’état de la verbalisation des consommateurs d’alcool sur la voie publique à l’heure actuelle à Paris?
  • Par ailleurs, pouvez-vous témoigner d’une réelle efficacité de ces arrêtés ? Avez-vous constaté un recul des incidents depuis l’instauration de ce type d’arrêtés ?
  • Enfin, les arrêtés anti-alcool sont-ils régulièrement rediscutés selon l’évolution des situations locales ?