Ouverture dominicale des bibliothèques : Les élus du groupe RGCI souhaitent un accès à la culture 7J/7

Paris est aujourd’hui la deuxième ville étudiante du monde, cette année c’est près de 550000 qui étudient dans le Grand Paris. Pour accueillir ces jeunes la Ville a mis les moyens en s’engageant pour la construction de 6000 logements d’ici 2020. Elle prévoit également un accueil spécifique à destination des étudiants étrangers via le service d’accueil des étudiants internationaux (ADEI) en partenariat avec le CROUS et la Cité Internationale.

La Ville met les moyens pour accueillir ces étudiants pour leur donner les moyens de réussir, c’est pour cela que pour  nous dans une capitale comme Paris il est indispensable de garantir, l’accès 7 jours sur 7 à des lieux d’étude, de lecture et de prêt de livres le dimanche. Cette extension des horaires d’ouverture avait déjà fait l’objet d’un vœu de notre part en avril 2015.

Le maire-adjoint à la culture s’est engagé sur le sujet souhaitant l’ouverture d’une bibliothèque le dimanche par grand arrondissement, et les élus du groupe RGCI saluent l’ouverture récente de la médiathèque Edmond Rostand qui est désormais la 7ème accueillant du public le dimanche.

Le rapport voyage au pays des bibliothèques réuni par l’académicien Erik Orsenna et Noel Corbin rappelle que l’amplitude horaire des bibliothèques est un enjeu majeur et préconise l’ouverture de 3 bibliothèques universitaires à Paris.

Si un réel effort est mené pour les bibliothèques municipales, il convient de rappeler qu’aujourd’hui une seule bibliothèque universitaire est ouverte le dimanche : la BU de Cochin de l’Université Descartes. Vous conviendrez que pour les 550.000 étudiants parisiens c’est trop peu ! Surtout que celle-ci n’est accessible qu’aux étudiants de santé. Alors nous le savons l’ouverture des BU ne dépend pas du bon vouloir de la mairie, c’est l’État qui en porte la responsabilité.  Mais permettre l’extension des horaires d’ouverture de 3 bibliothèques universitaires dès cette année serait un signal fort donné aux étudiants de notre engagement pour l’égalité des chances et la réussite pour tous. C’est garantir un lieu de calme, un lieu refuge pour les étudiants qui n’en ont pas, souvent les plus modestes.

C’est également réaffirmer le rôle de ces lieux de culture, un rôle que Patrick Weil, Président de « Bibliothèques sans frontière » illustre à merveille par ces mots : « les Bibliothèques sont le phare de la laïcité. Où peut-on se forger ses opinions le plus librement possible sinon dans les bibliothèques ».

Les élus du groupe radicaux de gauche, centre et indépendants attachés à la réussite des étudiants Parisiens demandent que la Ville interroge le Ministre de l’enseignement supérieur et de la Recherche, nous souhaitons  ainsi que 3 BU parisiennes soient ouvertes le dimanche et que soit réaffirmé l’objectif d’ouverture d’une bibliothèque par arrondissement le dimanche.