Communiqués

Orientations budgétaires : un budget d’équilibre confirmé

Logo conseil de Paris

Paris, le 20 octobre 2015,

 

L’exécutif parisien présentera lundi les orientations budgétaires de la Ville de Paris pour 2016, des orientations équilibrées confirmant le chemin pris depuis le début de la mandature.

Dans un contexte de baisse global des financements de l’Etat, la majorité prend ses responsabilités en continuant, grâce à la bonne santé financière de la Ville, à mettre en place un plan d’économies volontariste qui lui vaut le retour positif des agences de notation.

Des financements nouveaux seront mobilisés, sans passer par une hausse de la fiscalité locale. Ainsi, la majorité respecte les promesses faites aux parisiennes et aux parisiens durant la campagne. Concernant la fiscalité immobilière, nous alerterons l’exécutif sur les dangers d’une hausse trop conséquente des droits de mutations des transactions immobilières sur le marché parisien.

Les efforts importants faits pour valoriser le patrimoine parisien qui ne doit pas être bradé aux concessionnaires et délégataires, ainsi que la baisse des charges de fonctionnement qui continue sont à saluer.

Mais nous devons aussi trouver de nouvelles sources d’économies pour assurer un budget d’équilibre au-delà de l’année prochaine, notamment à travers :

Lire la suite

De nouveaux espaces d’affichage pour valoriser la vitalité associative parisienne

Paris le 24 juin 2015,

Le groupe « Radical de Gauche, Centre et Indépendants » va porter, dans le cadre de la « niche » permettant aux groupes politiques du Conseil de Paris de présenter des délibérations, une proposition de soutien au monde associatif parisien. Cette délibération engagera le développement de nouveaux supports dédiés à l’affichage associatif et de libre expression, dont la ville de Paris manque aujourd’hui.

« Dans une ville dense comme l’est Paris, l’initiative associative, qui crée du lien, de l’animation, favorise le vivre ensemble, et peut être génératrice d’emplois, doit être davantage valoriser » indique Jean-Bernard BROS, président du groupe.

« Il est impératif d’étoffer le nombre de mètres carrés dédiés à l’affichage associatif et de libre expression pour aider les associations à mieux communiquer. C’est aussi une mesure importante contre l’affichage sauvage : nous offrons davantage de supports, nous ne tolérerons plus le collage sauvage qui dégrade nos rues ».

Lire la suite

Scooters électriques en libre-service : notre intuition était la bonne

 

Le groupe Radical de Gauche Centre et Indépendants se réjouit du lancement de Cityscoot, 1er service de scooters électriques en libre-service, qui sera lancé lundi 22 juin à Paris.

En effet, nous défendons depuis 2008 l’idée que Paris doit proposer, dans le prolongement de Velib et d’Autolib, une offre de scooters électriques en libre-service.

L’initiative de l’entreprise Cityscoot montre que les difficultés techniques d’un tel projet peuvent être dépassées et qu’un pari aurait pu être fait par la municipalité, sur l’équilibre économique et le succès de cette mise en service.

En effet, l’utilisation des deux-roues motorisés a bondi ces dernières années, à hauteur de 34% en dix ans en Ile-de-France : développer une offre électrique en libre-service constitue une démarche s’appuyant sur l’économie du partage, sur le respect de l’environnement et tout en développant un mode de transport pratique et plébiscité.

Lire la suite

La France doit faire plus pour les réfugiés

Communiqué de presse des groupes communiste – Front de gauche, écologiste, socialiste et apparentés, radicaux de gauche centre et indépendants

Depuis plusieurs mois, Paris est confrontée à un afflux de migrants, pour la plupart réfugiés de pays où la violence fait rage. Originaires presqu’ exclusivement de l’Erythrée et du Soudan, ils fuient des régions où ils sont en grand danger. Si cette situation d’urgence appelle des mesures d’urgence, elle est aussi révélatrice du manque de dispositif d’accueil et d’accompagnement auquel l’État doit apporter des réponses. Grâce à la mobilisation d’habitant-es, d’associations, de militant-es et d’élu-es parisiens, l’accueil et l’hébergement de plus de 600 réfugiés a déjà pu avoir lieu à Paris ou à proximité, mais cela n’est pas suffisant.

Le 9 juin dernier, Anne Hidalgo a manifesté son soutien à la création d’un centre d’accueil pour les migrants, où ils pourraient être hébergés et décider s’ils veulent ou non demander l’asile en France. L’État doit prendre ses responsabilités pour apporter des solutions d’hébergement, d’accueil (accès aux droits sociaux, sanitaires et juridiques, traduction systématique de tous les documents, etc. ) et de prise en charge de l’ensemble des personnes et familles concernées.

Tout d’abord, en créant un ou plusieurs centre(s) d’information, d’accueil et d’hébergement pour les exilés. Situés en Île-de-France et notamment à Paris, ces structures devront pouvoir accompagner tous les migrants, qu’ils soient demandeurs d’asile ou en transit et susceptibles de le demander. Seule la mise en place d’un ou plusieurs lieux pérennes permettra de développer un dispositif efficace d’accompagnement par les associations et les services de la ville et de l’État.

Lire la suite

Un budget équilibré au service des parisiens – communiqué

Paris, le 16 décembre 2014,

Un budget équilibré au service des parisiens

La majorité du Conseil de Paris a voté ce jour le premier budget de la mandature, un budget à la hauteur des enjeux pour l’avenir de Paris.

Dans un contexte de baisse globale des financements de l’Etat, la majorité prend ses responsabilités en mettant en œuvre un plan d’économie volontariste. De nouvelles sources de financement ont pu être trouvées, et ce, sans passer par des hausses d’impôts.

La majorité respecte ainsi les promesses faites aux parisiennes et aux parisiens durant la campagne électorale en maintenant parallèlement l’investissement à un niveau très important, ce qui constitue une démarche concrète et positive.

Le groupe RG-CI a également plaidé lors de la séance du Conseil pour :

Lire la suite

Programme d’investissement pour la mandature : notre communiqué

Paris, le 4 décembre 2014

Un investissement ambitieux, marqueur d’une ville qui avance

La Maire de Paris a annoncé ce matin un très ambitieux programme d’investissement pour la mandature (PIM) 2015-2020.

C’est là un signal fort qui démontre la confiance de la majorité de gauche du Conseil de Paris pour l’avenir de notre territoire.

Cette démarche volontariste, qui s’appuie sur les données budgétaires à la fois crédibles et ambitieuses, confirme et même dépasse les engagements pris par les listes d’Oser Paris lors de la campagne municipale.

Les élus du groupe « Radical de Gauche, Centre et Indépendants » se réjouissent de cette dynamique qui constitue un signal fort en terme de soutien à l’économie locale, de valorisation de l’attractivité de Paris, de confiance envers l’avenir, mais aussi de fidélité aux engagements pris devant les parisiennes et les parisiens ainsi que de construction du Paris de demain.

Ces 10 milliards d’investissements présentés par la Maire de Paris sont le signe d’une municipalité ambitieuse et mobilisée pour l’ensemble de ses administrés et de son territoire. Investir à un tel niveau, c’est le signe d’une ville qui bouge.

Nous resterons bien sûr très vigilants à certains aspects de ce plan que nous avons défendu devant les parisiennes et les parisiens. Nous encourageons la Maire de Paris à maintenir le cap, pour continuer à faire de Paris une ville attractive, bienveillante, solidaire, visionnaire et audacieuse.

Allongement des horaires des établissements sportifs à Paris : un vrai pas en avant

Paris, le 20 octobre 2014

Le Conseil de Paris a validé lors de la séance du 20 octobre la démarche de l’adjoint en charge des sports, Jean-François Martins, d’allonger les horaires d’ouverture de certains établissements sportifs qui, sur ces nouveaux créneaux, seront gérés directement par les associations.

Le groupe « Radical de Gauche, Centre et Indépendants » se réjouit de voir se concrétiser cet engagement de campagne, un des points central de la nouvelle dynamique voulue par notre majorité municipale.

Lire la suite

Le budget 2015 ou la schizophrénie de la droite parisienne

Paris, le 20 octobre 2014

Le débat d’orientation budgétaire qui s’est tenu lundi 20 octobre a été une nouvelle fois le théâtre de l’absence chronique d’idées et d’initiatives de la part de l’opposition municipale au Conseil de Paris.

Depuis 6 mois, excepté pour porter des voeux qui au choix augmentent les dépenses de la ville ou le nombre de fonctionnaires, l’opposition municipale est incapable d’émettre une proposition concrète favorisant la maitrise de nos dépenses ou l’augmentation de nos recettes.

Pire, elle demande frénétiquement ce que publiquement elle fustige, c’est-à-dire des dépenses supplémentaires ou le recrutement de fonctionnaires !

Elle exige des coupes budgétaires mais à chaque vœu demande davantage de moyens : cette attitude relève d’une véritable schizophrénie et d’un manque inquiétant de constance et de cohérence.

Lire la suite