Communiqués

Accès à la santé : pas d’oubliés pour les complémentaires-santé !

Logo conseil de Paris

Paris, le 15 février 2016

Le Groupe Radical de Gauche, Centre et Indépendants va présenter lors du Conseil de Paris des 15, 16 et 17 février 2016 une proposition de délibération portant sur l’accès à une complémentaire santé pour tous les Parisiens.

Aujourd’hui, les Parisiens ne sont pas égaux dans l’accès aux soins avec de fortes disparités sociales et géographiques. Le recours à une complémentaire santé est déterminant pour accéder à des soins de qualité. Le risque de se priver de soins est multiplié par 2 pour les personnes qui n’en disposent pas. Cela concerne près de 4 millions de Français !

Le groupe RG-CI refuse le fatalisme de cette situation, et, tout en saluant les efforts fait par la majorité parisienne, souhaite que la Ville de Paris puisse offrir des solutions plus ambitieuses et concrètes.

Lire la suite

Communiqué de presse – La Ville de Paris enfin responsable dans la lutte contre les incivilités

Logo conseil de Paris

 Paris, le 11 janvier 2015

 

Le groupe Radical de Gauche, Centre et Indépendants (RG-CI) se félicite du projet de rapatriement des ASP, agents en charge de la verbalisation du stationnement gênant et interdit, sous l’autorité de la Ville de Paris. L’annonce par la Maire de la création d’une brigade parisienne de lutte contre les incivilités à l’été 2016, qui compterait dans ses rangs ces Agents de Surveillance de Paris, aujourd’hui sous l’autorité du Préfet de Police, répond à une demande constante de notre groupe.

Jean-Bernard Bros, Président du groupe RG-CI rappelle que cette mesure est au cœur de nos préoccupations depuis le début de la mandature. Nous la défendons à chaque séance du Conseil de Paris car il faut rappeler l’importance pour la Ville d’avoir la responsabilité de ces agents pour un meilleur service rendu aux parisiens. La Ville est en effet le premier acteur de proximité auprès des habitants et est la mieux à même d’orienter l’action de ces agents de terrain.

Lire la suite

Schéma départemental de la prévention et de la protection de l’enfance

Madame la Maire, mes chers collègues,

Le département de Paris est en première ligne pour faire face à des situations sociales compliquées, préoccupantes et qui concernent de nombreux mineurs.

Paris n’a pas ménagé ses efforts pour répondre à la nécessité de prendre en charge les plus jeunes, victimes de situations familiales ou sociales dangereuses.

Le schéma présenté aujourd’hui marque un tournant, une volonté de faire évoluer les pratiques, l’organisation et d’affiner les réponses pour un prise en charge toujours plus efficace.

Je souhaitais tout d’abord saluer le travail mené par Dominique Versini pour arriver à ce document qui marque toute l’ambition de notre collectivité. Le pilotage politique a permis d’associer l’ensemble des partenaires institutionnels et associatifs, rassemblant ainsi plus de 500 acteurs de la protection de l’enfance.

La concertation menée a permis de dégager un bilan satisfaisant des politiques menées depuis 2010. Elle a surtout été l’occasion de proposer des solutions pour ajuster l’offre.

Lire la suite

Communiqué de presse – Budget 2016 : la Ville de Paris doit valoriser son patrimoine

Logo conseil de Paris

Paris, le 11 décembre 2015

Le groupe Radical de Gauche, Centre et Indépendants salue un budget 2016 responsable, qui permettra de maintenir le cap de l’action municipale et de concrétiser les engagements pris devant les parisiens en 2014.

Malgré la baisse conséquente des financements de l’État, le budget qui sera discuté lundi 14 décembre au Conseil de Paris est porteur d’ambitions. Il permet à notre ville de se moderniser, tout en répondant à la nécessité absolue d’un service de qualité rendu aux parisiens.

Lire la suite

Soirée AirBnB aux catacombes : pudibonderie et mensonges de la droite parisienne

Logo conseil de Paris

Paris, le 22 octobre 2015

La société AirBnB a loué les catacombes le soir du 31 octobre pour offrir à deux de ses clients la possibilité de passer la nuit dans ce site exceptionnel. Pas de fêtes, pas d’excès dans l’organisation de cet évènement, pourtant la droite parisienne, toujours prête, aux petites polémiques crie à cor et à cri son indignation.

La soi-disante atteinte à la dignité des êtres humains que représenterait la location de ce lieu est mensongère au vu de conditions posées par la Ville à travers l’établissement Paris-Musées.

En effet, la société AirBnB s’est engagée à respecter un certain nombre de mesures pour ne pas nuire au lieu et à sa conservation : présence d’agents de sécurité toute la nuit pour surveiller les faits et gestes des visiteurs d’un soir, interdiction de tous les éléments susceptibles de modifier le climat, etc. Ainsi, le site et les ossements qu’ils renferment ne seront en aucun cas détériorés quand on considère le dispositif de sécurité.

Permettre à des gens de découvrir en petit comité ce lieu historique exceptionnel n’est pas une atteinte à l’humanité, mais bien au contraire la mise en valeur du patrimoine. Chaque année ce sont plus de 300.000 visiteurs par an qui se rendent aux catacombes. Faut-il prendre cette attractivité pour un affreux voyeurisme ? Si c’est le cas, la droite devrait demander l’interdiction de toute visite !

Lire la suite

Orientations budgétaires : un budget d’équilibre confirmé

Logo conseil de Paris

Paris, le 20 octobre 2015,

 

L’exécutif parisien présentera lundi les orientations budgétaires de la Ville de Paris pour 2016, des orientations équilibrées confirmant le chemin pris depuis le début de la mandature.

Dans un contexte de baisse global des financements de l’Etat, la majorité prend ses responsabilités en continuant, grâce à la bonne santé financière de la Ville, à mettre en place un plan d’économies volontariste qui lui vaut le retour positif des agences de notation.

Des financements nouveaux seront mobilisés, sans passer par une hausse de la fiscalité locale. Ainsi, la majorité respecte les promesses faites aux parisiennes et aux parisiens durant la campagne. Concernant la fiscalité immobilière, nous alerterons l’exécutif sur les dangers d’une hausse trop conséquente des droits de mutations des transactions immobilières sur le marché parisien.

Les efforts importants faits pour valoriser le patrimoine parisien qui ne doit pas être bradé aux concessionnaires et délégataires, ainsi que la baisse des charges de fonctionnement qui continue sont à saluer.

Mais nous devons aussi trouver de nouvelles sources d’économies pour assurer un budget d’équilibre au-delà de l’année prochaine, notamment à travers :

Lire la suite

De nouveaux espaces d’affichage pour valoriser la vitalité associative parisienne

Paris le 24 juin 2015,

Le groupe « Radical de Gauche, Centre et Indépendants » va porter, dans le cadre de la « niche » permettant aux groupes politiques du Conseil de Paris de présenter des délibérations, une proposition de soutien au monde associatif parisien. Cette délibération engagera le développement de nouveaux supports dédiés à l’affichage associatif et de libre expression, dont la ville de Paris manque aujourd’hui.

« Dans une ville dense comme l’est Paris, l’initiative associative, qui crée du lien, de l’animation, favorise le vivre ensemble, et peut être génératrice d’emplois, doit être davantage valoriser » indique Jean-Bernard BROS, président du groupe.

« Il est impératif d’étoffer le nombre de mètres carrés dédiés à l’affichage associatif et de libre expression pour aider les associations à mieux communiquer. C’est aussi une mesure importante contre l’affichage sauvage : nous offrons davantage de supports, nous ne tolérerons plus le collage sauvage qui dégrade nos rues ».

Lire la suite

Scooters électriques en libre-service : notre intuition était la bonne

 

Le groupe Radical de Gauche Centre et Indépendants se réjouit du lancement de Cityscoot, 1er service de scooters électriques en libre-service, qui sera lancé lundi 22 juin à Paris.

En effet, nous défendons depuis 2008 l’idée que Paris doit proposer, dans le prolongement de Velib et d’Autolib, une offre de scooters électriques en libre-service.

L’initiative de l’entreprise Cityscoot montre que les difficultés techniques d’un tel projet peuvent être dépassées et qu’un pari aurait pu être fait par la municipalité, sur l’équilibre économique et le succès de cette mise en service.

En effet, l’utilisation des deux-roues motorisés a bondi ces dernières années, à hauteur de 34% en dix ans en Ile-de-France : développer une offre électrique en libre-service constitue une démarche s’appuyant sur l’économie du partage, sur le respect de l’environnement et tout en développant un mode de transport pratique et plébiscité.

Lire la suite

La France doit faire plus pour les réfugiés

Communiqué de presse des groupes communiste – Front de gauche, écologiste, socialiste et apparentés, radicaux de gauche centre et indépendants

Depuis plusieurs mois, Paris est confrontée à un afflux de migrants, pour la plupart réfugiés de pays où la violence fait rage. Originaires presqu’ exclusivement de l’Erythrée et du Soudan, ils fuient des régions où ils sont en grand danger. Si cette situation d’urgence appelle des mesures d’urgence, elle est aussi révélatrice du manque de dispositif d’accueil et d’accompagnement auquel l’État doit apporter des réponses. Grâce à la mobilisation d’habitant-es, d’associations, de militant-es et d’élu-es parisiens, l’accueil et l’hébergement de plus de 600 réfugiés a déjà pu avoir lieu à Paris ou à proximité, mais cela n’est pas suffisant.

Le 9 juin dernier, Anne Hidalgo a manifesté son soutien à la création d’un centre d’accueil pour les migrants, où ils pourraient être hébergés et décider s’ils veulent ou non demander l’asile en France. L’État doit prendre ses responsabilités pour apporter des solutions d’hébergement, d’accueil (accès aux droits sociaux, sanitaires et juridiques, traduction systématique de tous les documents, etc. ) et de prise en charge de l’ensemble des personnes et familles concernées.

Tout d’abord, en créant un ou plusieurs centre(s) d’information, d’accueil et d’hébergement pour les exilés. Situés en Île-de-France et notamment à Paris, ces structures devront pouvoir accompagner tous les migrants, qu’ils soient demandeurs d’asile ou en transit et susceptibles de le demander. Seule la mise en place d’un ou plusieurs lieux pérennes permettra de développer un dispositif efficace d’accompagnement par les associations et les services de la ville et de l’État.

Lire la suite