Conseil de Paris 2016

Vote pour l’expérimentation d’une salle de consommation à moindre risque à Paris

HopitalLariboisièreConseil de Paris
Séance des 29, 30 et 31 mars 2016
Intervention de Jean-Bernard BROS
Aménagement d’une salle de consommation à moindres risques sur le site de l’Hôpital Lariboisière

Madame la Maire, mes chers collègues,

J’avais déjà eu l’occasion, par le passé, de saluer l’ouverture d’une salle de consommation à moindre risque dans notre capitale. Je souhaite le refaire aujourd’hui.

De nombreux pays ont déjà orienté leurs politiques publiques vers l’ouverture de ce type de structures. Ces politiques s’inscrivent dans une stratégie de réduction des risques. En ce sens, les salles de consommation à moindre risque sont des lieux où les personnes qui consomment des drogues peuvent le faire avec du matériel stérile et encadrées par des professionnels formés. Mais je le rappelle, aucune drogue n’est fournie aux usagers de la salle.

Ces expériences montrent une diminution des comportements à risque et des overdoses mortelles, ainsi qu’une réduction de l’usage de drogues en public et des nuisances associées. C’est la seule solution que nous connaissons actuellement, qui porte autant de résultats !

Pour nous, les salles de consommation à moindre risque sont donc parties prenantes d’une démarche réaliste et pragmatique pour réduire les risques et les dommages liés à la consommation de drogues, aussi bien pour les usagers eux-mêmes que pour la communauté en général.

Car cette assistance aux personnes dépendantes est aussi et surtout une véritable politique de santé publique.

Vous l’avez compris, mes chers collègues, le groupe RGCI apporte son soutien plein et entier à cette délibération.

Je vous remercie.

 

Lutter contre le harcèlement de rue – Notre vœu au Conseil de Paris

Conseil de ParisRueParis
 Séance des 29, 30 et 31 mars 2016
Intervention de Didier GUILLOT
Vœu non rattaché relatif à la lutte contre le harcèlement de rue

Madame la Maire, mes chers collègues,

« Le harcèlement de rue, c’est notre quotidien ».
Cette phrase, je l’ai entendu de nombreuses femmes.

Expérience répétée, le harcèlement de rue n’est pas aussi banal qu’il en a l’air. En effet, les femmes vivent fréquemment des agressions verbales ou non-verbales, à connotation sexuelle, dans les espaces publics qu’elles traversent comme la rue ou les transports.

Il peut prendre des formes très diverses, allant de sifflements ou commentaires sur le physique, jusqu’à des injures ou des gestes punis par la loi. C’est cet inconnu, croisé une fois.

Trop longtemps, les politiques publiques mais également nous, citoyens, sommes restés indifférents face à cela, considérant ce harcèlement dit de rue comme anodin. Alors les femmes ont appliqué des stratégies défensives, et intériorisé des comportements. Je pense notamment à celles qui ont délaissé l’espace public à certaines heures notamment la nuit.

Lire la suite

Notre intervention en faveur du réaménagement des places parisiennes

Conseil de ParisJean-Bernard BROS Conseil de Paris
Séance des 29, 30 et 31 mars 2016
Intervention en séance de Jean-Bernard BROS
Communication relative au réaménagement de sept places parisiennes

 

 
Madame la Maire, mes chers collègues,

Le réaménagement de nos places est incontestablement un projet d’ambition pour Paris. Après la Place de la République, nous nous félicitons de cette belle initiative.

A l’heure actuelle, nos places sont des lieux de passage aux traversées longues et parfois compliquées où les Parisiens ne s’attardent pas. Alors imaginer de nouveaux usages pour nos places, c’est répondre à une nécessité pour notre Ville et ses habitants. C’est également prendre exemple sur d’autres villes européennes et françaises qui ont réaménagé leurs places avec ambition et succès.

Cet air de changement résonne comme notre vision de Paris, celle d’une ville qui se construit perpétuellement.

Mes chers collègues, penser la Ville de Paris et ses places, c’est penser notre capitale aujourd’hui, mais aussi pour les années à venir. Dans 15, 20 voire 30 ans, les parisiens se souviendront de ce qui a été fait. Nous devons donc être ambitieux et audacieux pour qu’ils soient fiers de leurs nouvelles places, demain et les années suivantes.

Lire la suite

Les vœux des élus du groupe RGCI au Conseil de Paris de mars 2016

 Les élus du groupe Radical de Gauche, Centre et Indépendants porteront plusieurs vœux à l’occasion du Conseil de Paris de mars 2016.-

jauneAlors que la Maire de Paris soumet au Conseil de Paris une communication relative au réaménagement de 7 places parisiennes (Bastille, Panthéon, Madeleine, Nation, Italie, des Fêtes et Gambetta), les élus du groupe RGCI demande la mise en place d’un plan d’éclairage nocturne de ces places, ambitieux et économe en énergie. 

Dans le cadre du réaménagement programmé de la place de la Nation, la Ville de Paris souhaite renforcer l’attractivité du jardin central, actuellement peu fréquenté et mal mis en valeur. Afin de renforcer la symbolique de la place, le groupe RGCI demande que l’œuvre de J. Dalou  intitulée Le Triomphe de la République, retrouve toute sa place sur la « Nouvelle Nation ».

En France comme à Paris, le harcèlement de rue est un phénomène courant dont les femmes sont les premières victimes. La sensibilisation de tous, jeunes et moins jeunes, est essentielle pour prévenir les inégalités de demain et changer les comportements dès le plus jeune âge. Dans ce sens, les élus du groupe RGCI propose que la Ville de Paris impulse une action de sensibilisation auprès des collégiens et déploie une exposition mobile.

Les piscines municipales parisiennes sont les équipements publics les plus énergivores avec une consommation énergétique 5 fois plus élevée que les autres bâtiments. Avec le Contrat de Performance Énergétique – piscines, la Ville de Paris prévoit un gain énergétique de 30% dans une dizaine de piscines parisiennes. Le groupe RGCI propose de compléter cet objectif par l’expérimentation d’innovations énergétiques faisant toute leur place aux énergies de récupération.

 jauneDe nombreux obstacles, réguliers ou ponctuels, sur les trottoirs parisiens rendent la circulation piétonne compliquée et discontinue. Les premières victimes sont les personnes âgées, handicapées ou à mobilité réduite. Alors que le CEREMA souhaite conduire des expérimentations sur l’accessibilité des traversées piétonnes, le groupe RGCI demande que le partenariat prévu avec la Ville de Paris inclue des études sur la continuité de parcours sur les trottoirs, leur désencombrement et la reconquête d’espaces délaissés et mal sécurisés.

Les utilisateurs de gyropodes et gyroroues investissent de plus en plus l’espace public parisien, sur le trottoir comme sur la chaussée. Ces usages posent des questions de sécurité évidentes, tant pour les piétons que pour les pratiquants eux-mêmes. Le groupe RGCI demande à la Préfecture de Police de se prononcer sur les solutions de droit envisageables pour que leur circulation garantisse la sécurité de tous.

[Communiqué de presse] Replaçons l’homme au cœur de nos places !

Logo conseil de Paris

Réaménagement de sept places parisiennes
Communiqué de presse Groupe RG-CI

 

Paris, le 25 mars 2016

Replaçons l’homme au cœur de nos places !

Le réaménagement de nos places est incontestablement un projet d’ambition pour Paris, projet sur lequel les parisiens nous jugeront. Aussi, le groupe RGCI au Conseil de Paris se félicite de cette belle initiative.

Alors que d’autres villes en Europe s’efforcent de renouer avec l’architecture et l’esprit de leurs places avec ambition et succès, la Ville de Paris doit assurément suivre ces exemples. Nation, Bastille, Gambetta, … chacune de nos places est chargée d’une Histoire ! C’est pourquoi les élus du groupe RGCI accordent une importance particulière à la préservation du patrimoine et de l’esprit de nos places.

Pour les élus du groupe RGCI, ces réaménagements doivent replacer l’homme au cœur de ces espaces, sans transformer notre capitale en ville-musée. Aussi, nous souhaitons que cette requalification de l’espace public laisse sa place à tous les usagers de la Ville : piétons, cyclistes, automobilistes. De même, la création de cette nouvelle dynamique urbaine favorisant les agoras partagées, ne doit oublier la nécessaire fonction économique, touristique et commerciale de nos places. Nous préconisons en ce sens, par exemple, l’installation de kiosques, de cafés et restaurants avec terrasses pour les rendre plus conviviales.

Un autre aspect préoccupe les élus du groupe RGCI, et c’est l’objet d’un vœu déposé: l’ambiance nocturne de nos futures places. Nous souhaitons que la Ville étudie en amont la mise en valeur nocturne des places, afin notamment de garantir un sentiment de sécurité accru pour les piétons et autres usagers.

 

Jean-Bernard Bros
Président du groupe RG-CI
Au Conseil de Paris

PlaceNationDalou

Inscription des fusillés pour l’exemple de la Grande Guerre au Monument aux Morts de la Ville de Paris – notre intervention

Intervention de Didier Guillot

Madame la Maire, mes chers collègues,

Nous connaissons l’attachement de la Ville de Paris à réintégrer dans la mémoire collective les fusillés pour l’exemple de la Grande guerre.

Alors que nous commémorons le centenaire de la Première guerre mondiale, la Ville de Paris a annoncé son souhait d’ériger un monument aux morts pour les soldats parisiens morts au combat. C’est dans ce cadre que le groupe RG-CI souhaite l’inscription des noms des fusillés pour l’exemple sur le monument aux morts parisien. Il s’agit de ne pas oublier notre passé, pour mieux appréhender notre avenir.

Lire la suite

Carte du citoyen de Paris. Notre intervention en faveur d’un accès aux sites culturels et musées parisiens

Intervention de Buon-Huong TAN

Madame la Maire, mes chers collègues,

Mercredi dernier marquait le lancement de la « carte de Citoyenne-Citoyen de Paris ». Ce projet, notre groupe l’accueille avec enthousiasme et beaucoup d’espoir.

Comme l’a rappelé Anne Hidalgo à cette occasion « Être Citoyenne-Citoyen de Paris, c’est aimer cette ville, s’engager, partager, découvrir et participer ». Les élus du groupe RG-CI aiment Paris. C’est pourquoi, par notre vœu, nous souhaitons que soit étudiée la possibilité d’étendre les fonctionnalités de cette carte.

Aussi, nous souhaitons que celle-ci puisse offrir aux Parisiennes et Parisiens qui la détiennent, des accès privilégiés aux musées et sites culturels parisiens ainsi que des ateliers et rencontres privilégiées dans les lieux culturels de notre ville.

Lire la suite

Délibération du groupe RG-CI : Accès à une complémentaire santé pour l’ensemble des parisiens

Santé

Mardi 16 février, le Conseil de Paris a adopté à l’unanimité la délibération proposée par le groupe RG-CI permettant à l’ensemble des Parisiens d’avoir accès à une complémentaire santé.

Intervention de Jean-Bernard Bros, Président du groupe RG-CI

Madame la Maire, mes chers collègues,

Pour cette délibération du groupe RG-CI, nous avons fait le choix de proposer une action sur un sujet essentiel pour nos concitoyens : l’accès aux soins.

Imaginez, un retraité modeste qui ne peut investir plus de 100 euros dans une complémentaire santé. Pensez, à cet auto-entrepreneur dont la souscription à une mutuelle individuelle est rendu difficile faute de revenus constants. Vous le voyez, l’accès aux soins est essentiel car il touche à la qualité de vie même des individus.

Nous souhaitons, comme d’autres, faire de Paris une ville juste et solidaire. Pour cela, nous devons faire plus pour lutter contre les inégalités qui marquent notre territoire.

Lire la suite