Conseil de Paris juillet 2016

Restauration scolaire : notre vœu pour garantir son accès universel à Paris

Madame la Maire, mes chers collègues,Restauration scolaire

Depuis quelques mois, nous voyons certaines communes refuser l’accès au service de restauration scolaire à des enfants notamment au motif que leurs parents sont chômeurs. Cette situation nous est insupportable !

Si nous ne doutons pas des volontés de la Ville de Paris, le vœu que nous déposons a une ambition symbolique : celle de réaffirmer la volonté de la Ville de Paris de permettre l’accès de tous les enfants parisiens à la restauration scolaire.

Lire la suite

Budget supplémentaire de la Préfecture de Police.

Madame la Maire, Monsieur le Préfet, mes chers collègues,

Avant d’en venir à la question stricte du budget, je souhaitais saluer la mobilisation sans faille des forces de police dans la capitale. L’Euro, les manifestations et la situation de sécurisation renforcée contre le terrorisme sont autant d’engagements importants qui sollicitent fortement les effectifs. Cet effort se devait d’être souligné.

Le déploiement important des forces de sécurité, vital pour la collectivité, nécessite des moyens conséquents. Cela ne nous empêche cependant pas de mener une réflexion sur l’allocation des moyens destinés à la PP.

Lire la suite

Notre voeu pour l’amélioration de la mixité sociale dans les jardins partagés

Madame la Maire, mes chers collègues,

La Ville de Paris a cette spécificité d’être une ville très dense. C’est une situation à laquelle nous devons faire face pour offrir des conditions de vie plus apaisées à tous les parisiens. Ainsi, il nous paraît essentiel de veiller à une ville harmonieuse, en créant, quand cela est possible, des lieux de respiration. D’ailleurs, l’exécutif fait de grands efforts en la matière, que ce soit avec la végétalisation des murs ou, par exemple, à travers la piétonisation des berges.

Lire la suite

Notre vœu pour la mise en place d’une application « Pass Autocar »

Madame la Maire, mes chers collègues,

La Ville de Paris s’attelle à créer des conditions de circulation harmonieuse et partagée. Elle met également en place des équipements pour chaque mode de transports. Évidemment, les usagers ne sont pas seulement parisiens. Paris, première destination touristique mondiale, accueille de nombreux visiteurs, dont l’un des modes de déplacement est l’autocar de tourisme. Cela fait partie d’une forme de voyage qu’il ne faut pas négliger. En effet, on estime qu’entre 1000 et 2000 bus de tourisme rentrent chaque jour dans la capitale.

Lire la suite

Halles alimentaires. Le groupe RGCI dit « oui »

Le groupe RGCI a voté favorablement le projet de délibération porté par le groupe PC-FDG relatif à la création de halles alimentaires à Paris. Ci-après, l’intervention de Jean-Bernard BROS.


Madame la Maire,
Monsieur le Président du groupe PC-FG,
Mes chers collègues,

Je souhaite commercer mon intervention par un rappel : les quatre des dix principales causes de décès dans le monde sont l’obésité, l’hypertension artérielle, le taux élevé de glycémie et le taux élevé de cholestérol. Elles sont le plus souvent liées à une mauvaise alimentation. L’impact sur la santé de notre alimentation est fort. Nous ne devons pas le négliger.

Lire la suite

Lutte contre la pollution atmosphérique. Notre intervention en séance

Elargissement des mesures d’accompagnement dans le cadre du plan d’actions contre la pollution atmosphérique et pour l’amélioration de la qualité de l’air

Madame la Maire, mes chers collègues,

Les enjeux environnementaux auxquels notre métropole est confrontée sont forts. Ils exigent de notre municipalité de poursuivre une action publique ambitieuse.

Lire la suite

Politique parisienne pour la vie nocturne. Intervention de Jean-Bernard BROS

IMG_2134[1]Madame la Maire, Monsieur le Conseiller Délégué, mes chers collègues,

En remontant un peu dans l’Histoire, nous voyons que les nuits parisiennes ont longtemps eu grande réputation à travers le monde. Dès le XVIIème siècle, s’organisent à Paris des fêtes fastueuses mais aussi populaires. Depuis lors, notre ville ne s’est jamais départie de ses moments festifs, de ses spectacles, mêlant culture, loisirs et partages.

Mais il est vrai aussi, que depuis quelques années, les nuits parisiennes s’étaient un peu reposées sur leurs lauriers passés. Paris n’était plus le lieu nocturne attractif, au point d’être devancée par d’autres villes, notamment Berlin ou Londres.

Ainsi, le groupe RGCI se satisfait des efforts menés par la Ville depuis l’institution des États généraux de la Nuit. Avec la nouvelle mandature, une autre étape a été franchie avec le Conseil de la Nuit. Cela marque la volonté de porter un projet ambitieux pour Paris : réveiller les nuits parisiennes tout en réconciliant leurs différents usages.

Lire la suite

[Revue de presse] Concorde: la Grande Roue partira en septembre

logo-figaro

La Grande Roue de la place de la Concorde partira à la mi-septembre mais reviendra en fin d’année, la Ville de Paris ayant approuvé aujourd’hui une convention d’occupation avec la société du « roi des forains » Marcel Campion.

Le Conseil de Paris a voté cette convention valable pour six mois, pendant deux ans, renouvelable deux fois. La Ville recevra en contrepartie une redevance s’élevant à 900.000 euros par tranche de six mois, à laquelle s’ajoutera, pour la première fois, une part variable du chiffre d’affaires (5% entre 6 et 7 millions d’euros et 10% au-delà de 7 millions). La société Fêtes Loisirs, que dirige Marcel Campion, était seule candidate à cet appel à projets. « Nous assumons que la Grande Roue fasse désormais partie de l’identité parisienne et participe de son attractivité », a indiqué Bruno Julliard, Premier adjoint chargé de la Culture à la mairie PS de Paris.

Le groupe écologiste s’est étonné que cette convention soit accordée alors que le forain n’avait précédemment pas fourni, au moins temporairement, toutes les autorisations nécessaires, a indiqué Jérôme Gleizes. Jean-Bernard Bros (PRG) qui n’a « rien contre la Grande Roue », s’est interrogé sur le « contrôle de la billetterie » et souhaité pour les prochaines fois une « réelle mise en concurrence ».

Convention avec le consistoire. Notre intervention

Convention avec l’association consistoriale Israélite de Paris pour l’occupation d’un local communal

Madame la Maire, mes chers collègues,

La mise à disposition de locaux au profit d’associations contribue à la démocratisation de la vie locale et permet à notre Ville de favoriser la participation des habitants aux missions d’intérêt général. L’exercice d’une activité liée au culte est admis par la jurisprudence du Conseil d’État. Si cela est légal, ce n’est pas forcément souhaitable. Les locaux qui seront utilisés auraient pu faire l’objet d’un projet plus ambitieux.

Par cette intervention, je souhaitais attirer votre attention sur un point. Nous ne souhaitons pas que la Ville de Paris tombe dans un système de compensation permanente où le culturel viendrait justifier le cultuel. En effet, alors que l’activité cultuelle pourrait paraître en contradiction avec le principe selon lequel la République ne subventionne aucun culte, la délibération introduit le culturel par l’installation d’une bibliothèque, comme pour se justifier d’elle-même.

Défendons une laïcité ambitieuse, exigeante et universelle. À Paris, aujourd’hui encore plus que par le passé, la laïcité a du sens face aux défis de notre société.

Aussi, nous nous abstiendrons sur la délibération présentée. Il en va du respect et de la liberté des croyants, comme des non-croyants, et de la place de chacun en tant que citoyens, en tant que Parisien. Je vous remercie.