Conseil de Paris Mars 2016

Les vœux des élus du groupe RGCI au Conseil de Paris de mars 2016

 Les élus du groupe Radical de Gauche, Centre et Indépendants porteront plusieurs vœux à l’occasion du Conseil de Paris de mars 2016.-

jauneAlors que la Maire de Paris soumet au Conseil de Paris une communication relative au réaménagement de 7 places parisiennes (Bastille, Panthéon, Madeleine, Nation, Italie, des Fêtes et Gambetta), les élus du groupe RGCI demande la mise en place d’un plan d’éclairage nocturne de ces places, ambitieux et économe en énergie. 

Dans le cadre du réaménagement programmé de la place de la Nation, la Ville de Paris souhaite renforcer l’attractivité du jardin central, actuellement peu fréquenté et mal mis en valeur. Afin de renforcer la symbolique de la place, le groupe RGCI demande que l’œuvre de J. Dalou  intitulée Le Triomphe de la République, retrouve toute sa place sur la « Nouvelle Nation ».

En France comme à Paris, le harcèlement de rue est un phénomène courant dont les femmes sont les premières victimes. La sensibilisation de tous, jeunes et moins jeunes, est essentielle pour prévenir les inégalités de demain et changer les comportements dès le plus jeune âge. Dans ce sens, les élus du groupe RGCI propose que la Ville de Paris impulse une action de sensibilisation auprès des collégiens et déploie une exposition mobile.

Les piscines municipales parisiennes sont les équipements publics les plus énergivores avec une consommation énergétique 5 fois plus élevée que les autres bâtiments. Avec le Contrat de Performance Énergétique – piscines, la Ville de Paris prévoit un gain énergétique de 30% dans une dizaine de piscines parisiennes. Le groupe RGCI propose de compléter cet objectif par l’expérimentation d’innovations énergétiques faisant toute leur place aux énergies de récupération.

 jauneDe nombreux obstacles, réguliers ou ponctuels, sur les trottoirs parisiens rendent la circulation piétonne compliquée et discontinue. Les premières victimes sont les personnes âgées, handicapées ou à mobilité réduite. Alors que le CEREMA souhaite conduire des expérimentations sur l’accessibilité des traversées piétonnes, le groupe RGCI demande que le partenariat prévu avec la Ville de Paris inclue des études sur la continuité de parcours sur les trottoirs, leur désencombrement et la reconquête d’espaces délaissés et mal sécurisés.

Les utilisateurs de gyropodes et gyroroues investissent de plus en plus l’espace public parisien, sur le trottoir comme sur la chaussée. Ces usages posent des questions de sécurité évidentes, tant pour les piétons que pour les pratiquants eux-mêmes. Le groupe RGCI demande à la Préfecture de Police de se prononcer sur les solutions de droit envisageables pour que leur circulation garantisse la sécurité de tous.

[Communiqué de presse] Replaçons l’homme au cœur de nos places !

Logo conseil de Paris

Réaménagement de sept places parisiennes
Communiqué de presse Groupe RG-CI

 

Paris, le 25 mars 2016

Replaçons l’homme au cœur de nos places !

Le réaménagement de nos places est incontestablement un projet d’ambition pour Paris, projet sur lequel les parisiens nous jugeront. Aussi, le groupe RGCI au Conseil de Paris se félicite de cette belle initiative.

Alors que d’autres villes en Europe s’efforcent de renouer avec l’architecture et l’esprit de leurs places avec ambition et succès, la Ville de Paris doit assurément suivre ces exemples. Nation, Bastille, Gambetta, … chacune de nos places est chargée d’une Histoire ! C’est pourquoi les élus du groupe RGCI accordent une importance particulière à la préservation du patrimoine et de l’esprit de nos places.

Pour les élus du groupe RGCI, ces réaménagements doivent replacer l’homme au cœur de ces espaces, sans transformer notre capitale en ville-musée. Aussi, nous souhaitons que cette requalification de l’espace public laisse sa place à tous les usagers de la Ville : piétons, cyclistes, automobilistes. De même, la création de cette nouvelle dynamique urbaine favorisant les agoras partagées, ne doit oublier la nécessaire fonction économique, touristique et commerciale de nos places. Nous préconisons en ce sens, par exemple, l’installation de kiosques, de cafés et restaurants avec terrasses pour les rendre plus conviviales.

Un autre aspect préoccupe les élus du groupe RGCI, et c’est l’objet d’un vœu déposé: l’ambiance nocturne de nos futures places. Nous souhaitons que la Ville étudie en amont la mise en valeur nocturne des places, afin notamment de garantir un sentiment de sécurité accru pour les piétons et autres usagers.

 

Jean-Bernard Bros
Président du groupe RG-CI
Au Conseil de Paris

PlaceNationDalou