Presse

Le groupe RGCI demande l’installation de racks à vélo sur les bus parisiens

 

Communiqué de Presse
Groupe « Radical de Gauche, Centre et Indépendants »

La Ville de Paris et la Région Ile-de-France louent les avantages d’une complémentarité entre le vélo et les transports publics. Mais la réalité est bien différente.  En effet, si les vélos sont maintenant partie prenante des plans de déplacements, il reste à faire vivre concrètement l’intermodalité et permettre aux cyclistes d’emprunter les transports collectifs sans abandonner leur vélo.

« Des plateformes intermodales se mettent en place avec notamment des parkings vélos. Mais nos réseaux de transports en commun n’ont pas pleinement intégré leur nécessaire complémentarité. C’est pourquoi nous portons l’idée d’installer des racks à vélos sur les bus » précise Jean-Bernard Bros (PRG), président du groupe Radical de Gauche, Centre et Indépendants.

De telles expérimentations existent déjà dans des grandes villes à l’étranger comme Ottawa ou  San Francisco. Ces racks à vélo sont des systèmes de fixation des vélos que l’on peut positionner à l’avant ou à l’arrière des bus et permettent d’embarquer un ou plusieurs vélos.

Il nous faut aussi réfléchir à la compatibilité vélo – métro comme c’est le cas sur le réseau RER. « A l’horizon 2020, il nous faut réfléchir à des wagons accueillants les vélos, mais aussi mieux adaptés aux transports des poussettes et des gros bagages. Le métro a véritablement besoin de se moderniser » complète Didier Guillot (UDE), conseiller de Paris.

Les élus du Conseil de Paris et le STIF ne doivent pas rester hermétiques à cette proposition du groupe RGCI, qui nécessitera certainement un travail de réflexion pour aboutir

Revue de Presse – Mettre en place une stratégie de mécénat à l’échelle de la Ville

Mettre en place une « stratégie de mécénat à l’échelle de la Ville » : c’est la proposition que le groupe Radicaux de gauche centre et indépendants a défendue ce lundi matin lors des débats sur le budget. Une idée qui tombe à pic alors même que lors de cette séance de Conseil de Paris, une opération de mécénat est mise en cause par la Chambre régionale des comptes (CRC).

[Revue de Presse] Paris organisera un festival de cuisine de rue l’an prochain

Le Conseil de Paris votera ce lundi 7 novembre le projet de créer, dès 2017, le premier « festival gastronomique de cuisine de rue », à l’initiative du groupe Radical de Gauche.

© Bertrand Guay/AFP Photos
 © Bertrand Guay/AFP Photos

Paris veut organiser dès l’an prochain le premier « festival gastronomique de cuisine de rue », avec food trucks, stands de rue, food bikes, etc… L’initiative du projet revient au groupe Radical de Gauche. L’exécutif socialiste l’approuve.

Lire la suite

[Revue de presse] Paris/travail dominical : le Conseil va bientôt trancher

commerces-parisL’assemblée parisienne est appelée à trancher lundi 7 novembre l’épineuse problématique du travail dominical des commerces de la capitale. Anne Hidalgo (PS), qui milite désormais pour douze dimanches d’ouverture effective annuelle, divise pourtant profondément au sein de sa majorité.

Cette dernière souhaite ainsi « soutenir les commerces de proximité touchés par la baisse de la fréquentation touristique », liée à une  menace terroriste toujours aussi prégnante au sein de la Ville Lumière. Elle espère également apporter un contre-poids « aux passe-droits dominicaux » dont bénéficient les grandes enseignes en terme de concurrence locale.

Pour cela, la maire propose donc le maximum défini par la loi, soit douze dates par an. Cette alternative, bien que louable, capitalise malheureusement plus auprès de l’opposition…

Lire la suite

Paris : les radicaux remontent au créneau sur la laïcité

« Dans les écoles depuis la rentrée, c’est un vrai sujet d’inquiétudes et de discussions. Et l’actualité nous rappelle que la menace est permanente… Il nous semblait donc opportun de refaire le point à l’occasion du prochain Conseil de Paris » explique Jean-Bernard Bros. Le Président du groupe Radical de Gauche, Centre et Indépendants vient d’adresser une question écrite à la maire de Paris Anne Hidalgo sur les questions de prévention de la radicalisation. « Nous aimerions qu’elle fasse un point sur les avancées des actions de lutte contre la radicalisation, que ce soit en ce qui concerne la formation des agents de la Ville, le repérage et le suivi des cas signalés aux instances compétentes », indique l’élu. C’est sur la demande des élus PRG que l’observatoire de la laïcité de la ville de Paris s’était à nouveau réuni après les attentats de janvier 2015 »

Lire la suite