Presse

Bientôt une aide à la complémentaire santé pour les Parisiens ?

logotoutsurmesfinancxes

Tout sur mes finances (Solenne Dimofski)
Mercredi 17 février 2016

 

Les conseillers municipaux de la ville de Paris ont voté un projet de délibération en faveur d’un accès à une complémentaire santé pour tous les Parisiens. Le texte prévoit le lancement d’une grande campagne d’information sur les aides existantes en 2016 ainsi que la création d’un dispositif spécifique à la souscription d’une mutuelle santé. Explications.

Faire en sorte que l’ensemble des Parisiens et Parisiennes aient accès aux soins. C’est l’objectif du projet de délibération déposé par le groupe radicaux de gauche, centre et indépendants de la ville. Le texte, qui prône un accès à une complémentaire santé pour l’ensemble des habitants de la capitale, a été examiné puis adopté à l’unanimité par le Conseil de Paris le 16 février 2016.

Lire la suite

Et si tous les Parisiens bénéficiaient d’une complémentaire-santé ?

le parisienLe Groupe Radical de Gauche, Centre et Indépendants va présenter lors du Conseil de Paris une délibération portant sur l’accès à une complémentaire santé pour tous les Parisiens.

« Aujourd’hui, les Parisiens ne sont pas égaux dans l’accès aux soins en raison de fortes disparités sociales et géographiques. Le recours à une complémentaire santé est déterminant pour accéder à des soins de qualité. Le risque de se priver de soins est multiplié par 2 pour les personnes qui n’en disposent pas », détaille Jean-Bernard Bros, le chef de file du groupe Radical de Gauche, centre et Indépendants (RG-CI) qui souhaite que la Ville de Paris puisse offrir des solutions. En France, près de 4 millions de Français n’ont pas de complémentaire santé.

Lire la suite

Fusion des arrondissements parisiens : la gauche se divise – Le Parisien

le parisienLe Parisien, édition du 20 janvier 2015

La réforme du statut de Paris va-t-elle achopper sur la question du redécoupage des arrondissements ? Une nouvelle réunion doit avoir lieu ce jeudi matin à l’Hôtel de Ville. La fusion ville-département et la délégation de nouveaux pouvoirs aux maires d’arrondissement font consensus, mais la nouvelle carte des arrondissements envisagée par l’exécutif, elle, est loin de faire l’unanimité.

Anne Hidalgo, la maire (PS) de Paris, souhaite « faire évoluer » cette carte afin de réduire les écarts de population « considérables » entre les arrondissements. Cette disparité serait un obstacle à « l’égalité de traitement des usagers », selon l’élue.

Lire la suite

Le vœu du groupe RG-CI pour 2016 – Le Parisien

le parisien

Le Parisien, édition du 6 janvier 2015 (extraits)

Ce mercredi matin la maire (PS) de Paris, Anne Hidalgo, entame sa série de cérémonies de vœux en s’adressant aux élus de Paris. Entourée de ses adjoints, elle va énumérer plusieurs projets qu’elle doit mettre en œuvre durant l’année 2016. Et les conseillers de Paris ? Qu’attendent-ils de cette nouvelle année ?

Jean-Bernard Bros (PRG centre et indépendants)

« La vraie priorité, c’est la laïcité. L’observatoire de la laïcité a déjà édité un vade-mecum qui s’adressait à l’administration parisienne mais il faut aussi que nous nous adressions aux citoyens. Il faut informer et impliquer les citoyens sur cette question de la laïcité à travers des initiatives. Les jeunes générations ne savent plus à quoi correspond la loi de 1905. On a pensé trop longtemps que ce principe de laïcité était un acquis. Il faut le réactiver. »

Grand Paris : la droite se divise et perd des postes

le parisien

Les divisions au sein du groupe LR du Conseil de Paris ont ressurgi ce mardi à l’occasion de l’élection des élus de la Métropole du Grand Paris (MGP). Le scrutin proportionnel de liste, à un tour, pour élire les 62 conseillers parisiens qui vont siéger dès janvier dans cette nouvelle assemblée, a donné lieu à quelques surprises révélant une fois de plus les turbulences que traverse actuellement la droite parisienne. Alors que le groupe LR compte 55 élus, la liste présentée par le parti n’a recueilli que… 49 voix. Six élus LR n’ont donc pas soutenu leurs petits camarades. Le groupe ne remporte que 19 sièges alors qu’il en espérait 21. Jérôme Dubus (XVIIe) et Sylvie Ceyrac (XVe) voient leur espoir d’être membres de la MGP s’envoler. « C’est consternant qu’on n’arrive pas à faire le plein de nos voix ! », soupire Brigitte Kuster, la maire (LR) du XVIIe arrondissement. « Il va y avoir une nouvelle chasse aux sorcières pour trouver ceux qui n’ont pas bien voté », commençait-on à murmurer sur les bancs de la droite. Très vite, quelques noms ont commencé à être murmurés. Comme pour la Tour Triangle, Rachida Dati (la maire du VIIe), Emmanuelle Dauvergne (VIIe) et Jeanne d’Hautesserre (la maire du VIIIe) sont soupçonnées de ne pas avoir respecté les consignes de vote du groupe.

Lire la suite