Conseil de paris

Notre intervention en faveur de l’interdiction de la publicité au sol

Monsieur le Maire, mes chers collègues,

Nous avons été alerté par un certain nombre de nos collègues élus, notamment dans les 2eme et 11eme arrondissement, du phénomène de plus en plus important de « tag au sol » ou « tag sur trottoir ».

Ces tags, je parle de ceux qui sont permanents, pullulent dans certains quartiers parisiens. Beaucoup ne sont pas effectués à base de craie mais de peinture permanente. Ils peuvent contenir des produits portant atteinte à l’environnement comme des acides ou des solvants. Pour leur nettoyage, ils mobilisent les services de propreté et constituent donc un coût pour la ville.

Ce vœu a donc pour but que la ville se saisisse du sujet et interdise ce type de publicité commerciale sur nos trottoirs. C’est une démarche à la fois écologique, une démarche d’amélioration de notre cadre de vie, de respect de l’espace public et aussi, de bonne gestion nos deniers publics.

Voilà mes chers collègues les raisons de notre démarche.

Politique de stationnement à Paris, pour une optimisation des parkings existants

Madame la Maire, mes chers collègues,

Nous prenons acte du choix fait par l’exécutif de modifier le régime de tarification du stationnement en surface. Les tarifs étaient en effet à un niveau assez peu élevé, je pense particulièrement aux tarifs visiteurs, et il ne semble pas illogique de revoir l’ensemble de ces tarifs. L’offre de stationnement en surface est clairement saturée et il nous faut trouver d’autres moyens pour répondre à cette difficulté : la libération de l’espace constitue bien un enjeu en termes de qualité de vie.

Notre premier vœu concernant la tarification des parkings souterrains chez les bailleurs sociaux souhaite répondre à cet objectif. L’offre des bailleurs sociaux s’élève à 130.000 places environ, part assez conséquente sur l’ensemble des parkings souterrains à Paris.

Lire la suite

Un budget équilibré au service des parisiens – communiqué

Paris, le 16 décembre 2014,

Un budget équilibré au service des parisiens

La majorité du Conseil de Paris a voté ce jour le premier budget de la mandature, un budget à la hauteur des enjeux pour l’avenir de Paris.

Dans un contexte de baisse globale des financements de l’Etat, la majorité prend ses responsabilités en mettant en œuvre un plan d’économie volontariste. De nouvelles sources de financement ont pu être trouvées, et ce, sans passer par des hausses d’impôts.

La majorité respecte ainsi les promesses faites aux parisiennes et aux parisiens durant la campagne électorale en maintenant parallèlement l’investissement à un niveau très important, ce qui constitue une démarche concrète et positive.

Le groupe RG-CI a également plaidé lors de la séance du Conseil pour :

Lire la suite

Vote en faveur du budget primitif 2015, pour une Ville ambitieuse et dynamique!

Madame la Maire, mes chers collègues,

La construction d’un budget, est le moment de fixer le cap de l’action municipale, en faisant, c’est la règle du jeu, des compromis au service de l’intérêt général. Beaucoup de choses ont été dite hier. Nous, au groupe RGCI, nous pensons que ce budget est porteur d’ambition.

Nous avions formalisé nos demandes par des amendements: ces demandes ont été prises en compte par l’exécutif, concernant le soutien aux associations, l’affichage de libre expression, et l’observatoire parisien de la laïcité.

Investir à un tel niveau c’est porter une ambition sur le long terme et c’est un gage, je le crois, de sérénité et de confiance. Cette démarche nous oblige à faire preuve de méthode dans nos prises de décision et dans leur exécution. Au nom des élus de mon groupe, je souhaite réaffirmer que la dette n’est pas un non-sujet : la dette qui augmente pèsera immanquablement, à un moment ou à un autre, sur les générations futures. C’est une réalité.

Lire la suite

Budget spécial de la Préfecture de Police – 2015

Madame le Maire, Monsieur le Préfet de Police, mes chers collègues,

 Concernant le budget spécial de la préfecture de Police qui nous ait présenté aujourd’hui, nous souhaitons saluer le sérieux budgétaire dont il est la preuve. Sur les dépenses de fonctionnement particulièrement, la diminution de 0,62% est très faible et a pu être réalisée grâce aux efforts de rationalisation et d’économie de l’administration. Cette quasi-stabilité budgétaire réalisée dans un contexte budgétaire tendu, ne doit pourtant pas empêcher le développement d’un meilleur service pour les parisiens et les parisiennes.

 La sécurité doit également être assurée pour les visiteurs de notre ville. Les agressions médiatisées de touristes ces dernières années avaient donné de Paris, une image de capitale dangereuse. Mais les chiffres publiés par la Préfecture de Police le 12 novembre dernier tendent à témoigner d’un renversement de situation. En attendant bien sûr des consolidations statistiques pour 2014, les vols avec violence commis à l’encontre des touristes auraient diminués de 8% par rapport à l’an dernier.

 L’engagement de la Préfecture de Police avec l’augmentation de la présence policière et le démantèlement de réseaux agissant sur les lieux touristiques a indubitablement participé à cette baisse. La Ville de Paris aura aussi un rôle a joué pour compléter l’action policière, notamment en développant des actions de prévention spécifique et ciblée.

Lire la suite

Intertvention de Buon-Tan – Budget primitif 2015

Madame la Maire, mes chers collègues,

Le groupe « Radical de Gauche, Centre et Indépendants » souhaite souligner l’importance du premier budget de cette mandature.

Nous notons avec satisfaction que des solutions ont été trouvées avec l’Etat pour sortir des difficultés budgétaires. L’Etat est un partenaire sérieux, avec lequel nous devons être à la fois exigeants et constructifs. Je souhaite évoquer un certain nombre de points du budget ainsi que présenter les amendements que le groupe RG-CI a souhaité soumettre à la discussion de notre conseil.

Tout d’abord nous nous réjouissons des 130 millions d’économies sur le fonctionnement courant.

L’optimisation de nos dépenses constitue un objectif incontournable d’une collectivité qui vit sainement, qui sait s’adapter au contexte économique sans atteindre ni la qualité du service rendu à ses administrés, ni les conditions de travail de ses salariés. Sur cette démarche, nous tenons à saluer le travail effectué et appelons à accentuer l’effort, mais je crois que cela est prévu, pour les années à venir.

Lire la suite

Intervention de Jean-Bernard Bros – Budget Primitif de la Ville de Paris 2015

Madame la Maire, mes chers collègues,

Plus que symbolique, la séance budgétaire revêt pour l’ensemble des élus de notre Conseil un moment de vérité. Ce moment de vérité tient au dévoilement des intentions de l’exécutif pour l’année à venir et du le bilan de l’action de l’année passée. C’est l’occasion pour les groupes politiques de porter publiquement leurs satisfactions, leurs inquiétudes ainsi que leurs attentes et préconisations.

Le budget qui nous est présenté, et mon collègue Buon Tan interviendra plus longuement sur ses différents aspects, permet de rendre public ce que sera l’année 2015 pour Paris.

Le contexte global si particulier que nous connaissons, avec la dotation de l’Etat qui diminue et la péréquation qui augmente, a obligé l’exécutif à initier un plan d’économie volontariste et à rationaliser une partie de ses dépenses : nous saluons cette démarche que nous encourageons à accentuer. Sans remettre en cause la qualité de notre service public, nous pouvons faire aussi bien, si ce n’est mieux, tout en étant économes.

Lire la suite

Plan d’Investissement de la Mandature : notre intervention

Madame la Maire, mes chers collègues,

2015-2020 : voilà le cap qui nous est donné pour moderniser Paris, faire de notre ville un lieu, qui se construit et se réinvente au quotidien. A travers cette communication, vous nous proposez un programme d’investissement ambitieux afin de répondre à ces objectifs.

Tout d’abord, il est indiscutable qu’avec un tel montant, c’est un signal fort et positif qui est envoyé à l’ensemble des collectivités françaises mais aussi, bien évidemment, à l’Etat. Paris joue ainsi son rôle en agissant en faveur du dynamisme économique et donc de l’emploi. La Ville de Paris est toujours regardée et les décisions qui sont prises par notre Conseil prennent bien souvent une ampleur nationale.

En ce qui concerne les détails du programme d’investissement, avec 3 milliards d’euros, nous réaffirmons le logement comme notre priorité. C’était une promesse de campagne et c’est notre devoir de le faire.

Lire la suite