métro la nuit

Politique parisienne pour la vie nocturne. Intervention de Jean-Bernard BROS

IMG_2134[1]Madame la Maire, Monsieur le Conseiller Délégué, mes chers collègues,

En remontant un peu dans l’Histoire, nous voyons que les nuits parisiennes ont longtemps eu grande réputation à travers le monde. Dès le XVIIème siècle, s’organisent à Paris des fêtes fastueuses mais aussi populaires. Depuis lors, notre ville ne s’est jamais départie de ses moments festifs, de ses spectacles, mêlant culture, loisirs et partages.

Mais il est vrai aussi, que depuis quelques années, les nuits parisiennes s’étaient un peu reposées sur leurs lauriers passés. Paris n’était plus le lieu nocturne attractif, au point d’être devancée par d’autres villes, notamment Berlin ou Londres.

Ainsi, le groupe RGCI se satisfait des efforts menés par la Ville depuis l’institution des États généraux de la Nuit. Avec la nouvelle mandature, une autre étape a été franchie avec le Conseil de la Nuit. Cela marque la volonté de porter un projet ambitieux pour Paris : réveiller les nuits parisiennes tout en réconciliant leurs différents usages.

Lire la suite

Voeu sur l’allongement des horaires de métro la Nuit

 

Mes chers collègues,

 Nous souhaitons avancer sur la question des horaires de circulation des métros la nuit. L’intérêt il est d’abord en termes de service rendu au public : allonger les horaires c’est une offre nouvelle pour les parisiennes et les parisiens.

Je pense à ceux qui travaillent tard, à ceux qui commencent très tôt. Je pense à celles et ceux qui sortent s’amuser le week end et qui sont contraints par les horaires actuels. Je pense aux établissements de nuit, pour qui le métro ouvert la nuit apporterait d’avantage de fluidité.

Nous avons ouvert le mois dernier une séquence d’une meilleure adaptation du service rendu aux parisiennes et aux parisiens via la mise en discussion d’une future réforme de l’administration. La question des horaires de circulation du métro constitue une juste continuité de cette démarche incontournable ouverte par la Ville.

Tout ceci est nous le savons un processus long, il faudra entamer des discussions avec la RATP, les Syndicats, les associations d’usagers, mais il faut bien à un moment lancer le processus et entrer dans le concret.

Voilà pourquoi le vœu demande à la Maire de Paris de saisir le STIF sur cette question afin que nous avancions.

Voeu relatif à la lutte contre la pollution atmosphérique – Intervention de Jean-Bernard Bros

Madame la Maire, mes chers collègues,

pollution

 La lutte contre la pollution est un défi pour lequel des mesures pérennes sont nécessaires. C’est une vision sur le long, voir le très long terme que nous devons porter car, ce sont des mesures ambitieuses et constantes dans le temps qui améliorent durablement l’air que nous respirons. Nous le savons, le transport routier, mais aussi l’industrie, le secteur résidentiel et tertiaire sont nos principaux pollueurs.

 En ce sens, la volonté de mettre en œuvre une sortie du diesel est un principe auquel nous répondons favorablement.

L’augmentation de l’offre et la qualité du transport public doivent évidemment constituer l’axe central de notre action car c’est par des mesures incitatives, en offrant des alternatives à la fois fonctionnelles, efficaces et de qualité, que nous influons sur les habitudes de transport des parisiennes et des parisiens.

Lire la suite