Péage de transit poids-lourds

Madame la Maire, mes chers collègues,

La question de « l’éco-redevance » constitue un sujet sensible sur lequel, nous le voyons bien, les décisions sont difficiles à prendre.

Il y a des inquiétudes de la part des professionnels du secteur : elles doivent être entendues car elles reflètent les difficultés d’un secteur économique, le transport routier, et nous avons aussi la responsabilité de les prendre en compte. Ne minorons pas cet aspect dans la décision qui va être prise par le Conseil de Paris.

Nous parlons d’une tarification modulée en fonction du niveau de pollution des poids lourds, du nombre de kilomètres parcourus ainsi que du nombre d’essieux. Faire contribuer les véhicules de plus de 3,5 tonnes nous semble une idée pertinente. Elle permettra notamment de ne pas faire porter un trop lourd tribut aux transporteurs plus modestes ainsi qu’aux particuliers.

Lire la suite