scoring

Paris : Oui à la transparence absolue pour les attributions de logements sociaux

                                                                                                                   Paris, le 17 juin 2014

Le groupe « Radical de Gauche, Centre et Indépendants » soutient pleinement la démarche présentée par la municipalité afin de donner plus de lisibilité, d’efficacité et de transparence aux demandes d’attributions de logements.

La situation actuelle n’est en effet pas satisfaisante.

Le système est trop complexe et laisse encore cours aux soupçons sur l’équité du traitement donné aux dossiers de demandes. Une réforme en profondeur était donc plus que nécessaire.

Dès la campagne des municipales, nous avions défendu la mise en place d’un système de « scoring ». Le scoring (ou cotation) a pour but de rendre objective et indiscutable la sélection des demandes de logements, en instaurant une critérisation précise pour chaque dossier.

Une telle mise en place est nécessaire pour que les demandeurs puissent avoir une vision transparente, l’anonymisation des dossiers intensifiant également cette démarche.

Des améliorations pourraient être apportées à la marge, mais la mise en place d’une commission de suivi permettra d’affiner si besoin certains points de la critérisation, en rendant plus prégnant les critères liés à des raisons de santé ou à une situation de violences familiales par exemple.

Cette réforme représente ainsi un outil indissociable de la politique de renforcement de l’offre de logement social à Paris

 

Jean-Bernard BROS

Président du groupe PRG-CI

Au Conseil de Paris

 

Mode d’attribution des logements sociaux : le groupe se félicite des changements

Madame la Maire, mes chers collègues,

Le groupe « Radical de Gauche, Centre et indépendants » soutient sans réserve la démarche voulue par la ville de paris de donner plus de lisibilité, d’efficacité et de transparence à la gestion de la demande et des attributions de logements sociaux.

La situation aujourd’hui n’est pas satisfaisante et une réforme en profondeur était donc nécessaire afin de remettre ce dispositif à plat. Je souhaite tout d’abord saluer le contenu de cette délibération et le constat lucide qu’il dresse sur la situation actuelle. Je cite : « un système complexe », « une procédure à l’image négative », « des soupçons sur l’équité du système et sur l’existence de passe-droit », un «  parcours du combattant ». Ces termes forts sont la réalité de ce que l’on entend quotidiennement et il est bien que les choses soient dites.

Cette communication reprend la plupart des conclusions exprimées au sein de la M.I.E de 2012 sur les modes et méthodes d’attribution de logements ce qui assez appréciable et montre que le travail qui y est effectué n’est pas vain. Le « scoring », que les Radicaux avaient porté aux côtés d’Anne Hidalgo lors de la campagne municipale, constitue un outil adapté qui va nous permettre de gagner en lisibilité, simplicité et transparence.

Lire la suite

Débat organisé sur le logement – Intervention de Jean-Bernard Bros

Madame la Maire, Monsieur le Maire en charge du logement, mes chers collègues,

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 Beaucoup de choses ont été dites sur les bancs de notre assemblée concernant le logement et en tant que dernier intervenant je vais essayer de vous épargner toute redondance. Nous sommes tous d’accords sur un point : le logement constitue la priorité des priorités de notre majorité municipale pour cette mandature. La tâche qui est devant nous est à la fois titanesque mais aussi terriblement exaltante.

 Nous disons oui à un meilleur équilibre géographique de l’offre de logement social comme cela est prévu et proposé. Oui également à la mise en place du dispositif Multiloc, qui sécurisera propriétaires et locataires.

Lire la suite…